Coronavirus : le Tour de France 2020 reporté au 29 août

Par Alexandre G. · Publié le 15 avril 2020 à 13h02 · Mis à jour le 15 avril 2020 à 13h14
Au lendemain des annonces du président Macron sur la prolongation du confinement et l'interdiction des évènements avec public jusqu'à l'été, le report du Tour de France 2020 apparait encore plus inévitable. Depuis ce mercredi 15 avril c'est désormais officiel : le top départ de la Grande Boucle sera donné à Nice le 29 août 2020, avec une arrivée sur les Champs-Elysées le 20 septembre.

La Grande Boucle est bouclée. Depuis plusieurs jours, les spéculations vont bon train concernant l'avenir du Tour de France 2020. Huis clos, annulation, ou report, les différents scenarii projettent dans tous les cas une édition spéciale pour l'un des rendez-vous sportifs annuel les plus attendus en France. Depuis ce mercredi 15 avril, les officiels du Tour de France ont rendu publique leur décision : la Grand Boucle aura lieu du 29 août au 20 septembre 2020, soit deux mois jour pour jour après la date initialement prévue. 

Dans le même temps, on apprend dans les colonnes de L'Equipe que les représentants des différentes équipes du peloton et de l'Union Cycliste Internationale ont prévu de se réunir mercredi 14 avril 2020 afin de trancher définitivement sur les nouvelles dates du calendrier. Pour le moment, rien d'officiel, mais tous les éléments concordent vers un report fin août avec une arrivée sur les Champs Elysées le 20 septembre, et non pas un huis clos voir pire, une annulation. Dans tous les cas, ces deux dernières options avaient déjà été écartées il y a quelques jours par le patron de la Grande Boucle

Interrogé par nos confrères de La Montagne, le directeur du Tour de FranceChristian Prudhomme expliquait que "le Tour de France n’aura pas lieu à huis- clos". Aussi, l'ancien journaliste sportif confirmait à l'AFP que les dates du Tour de France étaient à ce jour maintenues. "Mais ce serait mentir que de dire que l'on n'étudie pas d'autres hypothèses en ce qui concerne les dates", a-t-il rajouté. "La volonté est de laisser deux mois de visibilité aux coureurs", a confié Christian Prudhomme. Forcément, les annonces du président Emmanuel Macron rebattent les cartes du Tour. Et confirment les suppositions du patron.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche