Le Tour de France féminin en préparation pour 2022

Par Alexandre G. · Publié le 9 septembre 2020 à 12h40 · Mis à jour le 9 septembre 2020 à 12h40
Réclamé depuis de nombreuses années par les coureuses cyclistes du World Tour, le Tour de France féminin va officiellement se tenir à partir de 2022. Décalé d'un an en raison du grand chamboulement du à l'épidémie de coronavirus, les partisans de la Grande Boucle version féminine espèrent ainsi changer les mentalités et confirmer un sport de plus en plus pratiqué, en France comme partout en Europe.

La légende du cyclisme féminin Jeannie Longo doit apprécier la nouvelle. L'équivalent féminin du Tour de France va pouvoir se tenir à partir de 2022. Après des années d'attente, Amaury Sport Organisation en charge de la bonne tenue de l'évènement vélo à rayonnement international, multiplie les annonces concernant les courses de vélo réservées aux femmes

Aujourd'hui, le Giro féminin et la "Course by le Tour" (une seule étape du Tour) sont les deux principaux rendez-vous du circuit World Tour, la première division féminine. Parmi les coureuses, de nombreuses personnalités influentes comme la Britannique Lizzie Deignan se prononcent en faveur d'un Tour de France pour les femmes "en tant qu'athlète, bien sûr, je veux un Tour de France". Comme elle, de plus en plus de coureuses sont favorables à "montrer ce qu'est le sport féminin" en repoussant ses limites. 

Forcément, côté organisation, encore faut-il avoir des soutiens de poids. C'est précisément le cas avec le soutien d'un poids lourd du cyclisme mondial, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme. Ce dernier, testé positif au Covid-19 et actuellement en quatorzaine, affirmait au début du printemps 2020 que "ce serait dans la logique des choses de l'envisager pour 2022". 

D'ailleurs, il n'est pas le seul poids lourd à déclarer sa flamme pour le cyclisme féminin. Dans le même sens, Stéphane Pallez, la présidente de la FDJ, soutient structurellement l'essor de la discipline : "notre engagement (la FDJ) a toujours eu pour objet de pousser un Tour féminin et d'autres grandes courses en France" déclare-t-elle à l'AFP. Cette année, c'est la classique Paris-Roubaix qui s'est déclinée en version exclusivement féminine. Pour l'heure, le projet n'est pas totalement confirmé, mais espérons qu'une pandémie n'empêche pas cette prophétie de se réaliser. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche