"La ville du foot, c'est Marseille" : entre Leonardo et les supporters du PSG, le torchon brûle

Par Alexandre G. · Publié le 12 novembre 2020 à 13h45 · Mis à jour le 12 novembre 2020 à 13h45
Le directeur sportif du club de la capitale a confié lors d'une séance de questions-réponses que "la ville du foot, c'est toujours Marseille". Ce qui n'est absolument pas du goût des supporters parisiens et des collectifs d'Ultras, qui lui reproche de ne pas reconnaître la "ferveur parisienne".

Leonardo s'est mis les supporters parisiens à dos. Le directeur sportif du PSG a accordé un entretien à la chaîne du PSG pour une session de questions / réponses avec les fans internautes du club de la capitale. Parmi ses réponses -un peu trop- honnêtes et franches, il y en a une qui a fait enrager les supporters : "Paris, ça n'a jamais été exactement la ville du foot. C'est toujours Marseille. À Paris, il y a encore beaucoup de choses qu'on doit faire".  

Et il n'en fallait pas plus pour déclencher la colère des collectifs u'Ultras parisiens. À leurs yeux, le directeur sportif du PSG est allé trop loin dans la comparaison avec l'ennemi juré, l'Olympique de Marseille. "Étonnant que M. Leonardo n'ait pas plutôt songé à mentionner la ferveur inégalée, la fidélité, le dévouement de ses propres supporters", soulignent les responsables du COP (collectif Ultras Paris) dans un communiqué publié ce jeudi 12 novembre 2020 sur leur compte Twitter. Aussi, ils estiment que "ce n'est pas parce que la richesse et la beauté de la Ville Lumière ne se limitent pas au foot que nous ne sommes pas une ville de foot et que nous ne respirons pas PSG". 

Forcément, cette sortie très directe de "Leo" ne fait rien pour apaiser le climat de tension qui existe entre les supporters parisiens et la direction du PSG depuis plusieurs années. Bien au contraire. Pour le COP, "le lien entre le sportif et les tribunes doit être fort", et Leonardo ne fait rien pour renforcer ce lien. "Il faudrait -eut être déjà commencer par nous rencontrer ce que vous n'avez jamais voulu fa, re" expliquent-ils. Après 6  ans d'interdiction de stade, on se souvient que la direction du PSG avait autorisé ues Ultras parisiens à revenir dans leur antre du Parc des Princes. Entre les supporters et la direction du club, le lien de confiance s'est encore un peu plus effrité. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche