Crise en Ligue 1 : vers une réduction de salaire pour tous les joueurs ?

Par Alexandre G. · Publié le 23 décembre 2020 à 12h42 · Mis à jour le 23 décembre 2020 à 12h43
En 2020, les divisions d'élite du football français traversent l'une des plus importantes crise de leur histoire, entre fiasco des droits TV de Mediapro et le passage de l'épidémie du Covid-19. Pour aller au-delà de la crise sanitaire et économique, les dirigeants de club de Ligue 1 penseraient à baisser les salaires de tous les joueurs.

Le collège des clubs de Ligue 1 cherche des fonds dans l'urgence. Et c'est du côté des joueurs que les regards se tournent : selon les informations révélées par L'Équipe ce mardi 22 décembre 2020, les dirigeants des écuries d'élite du championnat français souhaitent obtenir une réduction de salaire de la part des joueurs. On rappelle qu'un joueur de Ligue 1 gagne en moyenne 94 000 euros par mois. 

Si les principaux présidents de clubs de Ligue 1 sont prêts à aller aussi loin, forcément la situation est grave. Depuis le début de la pandémie du Covid-19, les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les clubs de Ligue 1. D'abord l'arrêt de la billetterie avec des stades à huis clos ou limités à 1000 / 5000 spectateurs, qui génère habituellement pour certains d'entre eux jusqu'à 20% du chiffre d'affaires annuel.

Ensuite, le coup de grâce : le groupe sino-espagnol Mediapro, nouveau détenteur des droits TV pour diffuser les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 entre 2020 et 2024, se rétracte et décide de ne pas aller au bout du contrat signé cet été. Alors que la facture des droits de diffusion de L1 et L2 était grimpée à près d'un milliard d'euros, il faut désormais trouver un diffuseur remplaçant. Canal + semble bien parti. 

Autant de facteurs extrêmement inquiétants, qui mettent les clubs -et leurs responsables- dans des situations de danger de mort. À l'initiative du président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot, le collège des clubs de Ligue 1 s'est décidé à prendre contact avec les joueurs pour évoquer le sujet, selon les informations du quotidien sportif.

A priori, ce serait Marc Keller (Strasbourg), Loïc Féry (Lorient) et Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais) qui auraient été désignés pour rencontrer l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) vers la mi-janvier. 

En ce sens, des discussions similaires ont lieu actuellement dans les autres championnats de football européens. Le club de Barcelone s'est prononcé sur un accord de principe à propos de la réduction de la masse salariale. Même refrain du côté du Réal Madrid, pour une réduction des salaires de l'équipe première. Si les deux meilleurs clubs du monde s'efforcent de montrer l'exemple, les joueurs de Ligue 1 seront-ils du même avis ? Réponse avant la fin de l'année. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche