Jeux paralympiques de Tokyo : première médaille française grâce à Marie Patouillet

Par Cécile D. · Publié le 25 août 2021 à 10h26
La cycliste Marie Patouillet remporte la première médaille française de ces Jeux paralympiques à Tokyo, dès le premier jour des épreuves. Elle repart avec du bronze après sa victoire sur piste en poursuite individuelle.

Elle ouvre le bal des victoires françaises avec brio : Marie Patouillet a obtenu la médaille de bronze en para-cyclisme, en poursuite individuelle, catégorie C5. Une première médaille pour ces Jeux paralympiques de Tokyo de très bon augure.

Cette athlète et médecin généraliste de 33 ans a réussi à s'imposer au sommet de la compétition dès les premières épreuves. « Je ne réalise pas trop. Pour mes premiers Jeux, première épreuve et première médaille », s'étonne la cycliste face aux journalistes du Huff Post. Au micro de France Info, elle ajoute : « Je suis hyper fière de cette médaille de bronze. » Un sentiment partagé par toute la délégation française, qui espère bien battre des records à Tokyo, et ramener 35 médailles à la maison.

La médaillée de bronze a dominé largement cette course de trois kilomètres l'opposant à la Néo-Zélandaise Nicole Murray.

Marie Patouillet est une habituée des podiums : vice-championne du monde et double championne de France dans sa catégorie, elle est spécialiste du sprint. Elle espère donc gagner une nouvelle médaille ce vendredi 27 août, lors de la course de 500 mètres départ arrêté. 

L'athlète française est née avec une malformation du pied et de la cheville, et ses jambes ont une nette différence de longueur. Elle est également la seule femme dans l'équipe des six pistards français qui vont concourir cette année à Tokyo.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche