Nenê, erding et kombouaré parlent du public

Alors que le public était relativement peu nombreux lors de la 1ère rencontre du championnat, Nenê, Mevlut Erding et Antoine Kombouaré se sont exprimés dans les colonnes du Parisien sur la nouvelle ambiance du Parc des Princes.
Si Kombouaré doit se souvenir de l'atmosphère du Parc à la grande époque du PSG, il ne se plaint pas des nouvelles mesures. "On était inquiets, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Le public a bien répondu, il est bon enfant. On aimerait qu’il pousse plus quand on est en difficulté mais, dès que l’on marque, on le sent. Surtout, il n’y a plus d’insultes envers l’actionnaire et les joueurs sont plus libérés. Je suis super-content."

De son côté, Nenê a plutôt apprécié. "Il n’y avait pas une énorme ambiance mais, quand on vient de Monaco comme moi, c’est déjà beaucoup d’évoluer devant 25 000 spectateurs", a-t-il expliqué, un peu moqueur.

Pour sa part, le premier buteur de la saison, Mevlut Erding, a expliqué qu'il essayait généralement de faire abstraction de ce qui se passe en dehors de la pelouse. "On ne fait pas trop attention à ce qui se passe en tribunes quand on joue. Après, on sait que, si ça se passe bien sur le terrain, ça ira bien avec les supporteurs. C’est vrai que c’était un peu particulier", a-t-il, malgré tout, reconnu.


P.
Dernière modification le 9 août 2010

Informations pratiques

Mots-clé : club, public, asse, erding, kombouare, nene
Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche