Les caisses sont vides

Alors que les arrivées de Bisevac et Tiéné traînent toujours, Le Parisien nous donne l’explication des difficultés liées à ces deux transferts : le PSG ne disposerait plus d’aucune liquidité pour recruter.
Après avoir dépensé environ 7,5 millions d’euros pour 2 recrues (Bodmer, Nenê), le PSG a clairement ciblé plusieurs joueurs pour venir renforcer sa défense. Les deux Valenciennois Milan Bisevac et Siaka Tiéné attendent toujours de voir Paris faire une proposition correcte à VA. Et ils pourraient encore attendre un moment car le club de la capitale a déjà dépensé la totalité de son enveloppe pour le mercato.

Ainsi, il faudra attendre de voir les indésirables (Rothen, Kezman, Traoré) quitter le club pour espérer de nouvelles arrivées. A moins que Colony Capital choisisse de mettre la main au portefeuille, ce qui paraît très peu probable, surtout que le fonds d’investissement désire une baisse conséquente de la masse salariale. En somme, à Paris, comme dans beaucoup de clubs français, il faut vendre avant d’acheter.


P.
Dernière modification le 17 août 2010

Informations pratiques

Mots-clé : mercato, colony, bisevac, tiéné
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche