Tel-aviv : notes > une défense fébrile

Par P. · Publié le 27 août 2010 à 00h00
Paris a accroché sa qualification pour la suite de l’Europa League jeudi soir face à une belle équipe du Maccabi Tel-Aviv au terme d’un match rythmé. Le score final, 4-3 pour Tel-Aviv, n’est pas très flatteur pour la défense parisienne qui a de nouveau encaissé des buts en fin de match mais l’essentiel hier soir était la qualification.
Edel (4,5) : Titulaire tout comme au match aller au Parc des Princes, il a beaucoup moins été en réussite avec 4 buts encaissés. S’il ne peut pas faire grand-chose sur le coup franc en fin de match, il est assez malheureux sur le pénalty puisqu’il ne touche pas suffisamment la balle pour la sortir du cadre. Assez inconstant tout de même, capable de belles prises de balles comme de relances catastrophiques.

Makonda (4) : Les offensives adverses étaient concentrées sur son côté en première mi-temps et il a eu quelques difficultés à faire front. A sa décharge, il avait un adversaire très remuant en face de lui. Peu présent offensivement, il provoque le pénalty en fin de match sur une faute évitable. Il aurait pu mieux faire mais il devrait progresser s’il joue fréquemment cette saison.

Sakho (5) : Appelé de nouveau en Equipe de France, Mamadou Sakho n’a pas déçu hier soir, il s’est contenté de faire ce qu’il avait à faire même si son entente avec Armand n’a pas été des plus brillante. Remplacé en fin de match par Camara qui n’a pas su stabiliser la défense et a donné quelques sueurs froides à ses coéquipiers.

Armand (4) : Aligné sur le côté droit de la défense centrale, il n’a pas été flamboyant. Il a eu beaucoup de mal face à la vivacité des attaquants adverses même s’il est à créditer de quelques rares gestes décisifs. Repositionné dans l’axe gauche après l’entrée de Camara, il n’a pas fait mieux.

Jallet (4,5) : Il n’a pas été victime des changements de Kombouaré et a de ce fait semblé émousser physiquement lors du match. Il a eu pas mal de soucis sur son côté droit face aux attaques de Tel-Aviv et n’as pas été très tranchant offensivement mais il s’agissait peut-être d’un choix de l’entraîneur parisien.

Clément (4,5) : Profitant du turn-over de Kombouaré, le milieu de terrain a fait son retour en tant que titulaire. Il s’est beaucoup donné et a plutôt bien défendu devant la défense même si en fin de match il a semblé très fatigué. Peu de présence offensive toutefois.

Chantôme (4,5) : Lui aussi, il a profité de l’Europa League pour augmenter son temps de jeu. Plutôt bien en jambe en première mi-temps, il a perdu le rythme au fil des minutes en seconde période. Auteur d’une belle frappe qui passe de peu à côté des cages, sa technique reste très appréciable. Son entente avec Clément est plutôt bonne mais ils ne jouent certainement pas assez ensemble pour vraiment dominer le milieu de terrain.

Nenê (6) : Si Kombouaré l’a titularisé car il sera suspendu ce week-end lors de la rencontre face à Sochaux, il n’a une nouvelle fois pas déçu. Auteur d’une passe décisive sur le but de Giuly, il provoque également le deuxième pénalty parisien au terme d’un numéro technique dans la surface de réparation. Capable de se projeter très vite devant, il fait énormément de bien lors des phases offensives.

Giuly (6) : Très en forme dans cette rencontre, il a fait de nombreuses accélérations et il a multiplié les appels de balle sur son côté droit. Il marque également un joli but sur une passe lobée de Nenê. A fini le match sur les rotules.

Luyindula (4) : Peu présent, il n’a pas vraiment apporté de poids à l’attaque parisienne en faisant souvent des mauvais choix. Il a tout de même beaucoup couru pour tenter de trouver la faille, sans succès néanmoins. Il est loin du niveau qu’il avait lors de la dernière participation européenne du PSG en Coupe de l’UEFA.

Hoarau (6) : Il avait l’air très motivé à montrer son rôle important dans l’effectif parisien hier soir et il s’en est bien sorti. Il obtient un pénalty en fin de première mi-temps qu’il se charge de frapper lui-même pour ouvrir le score. Toujours très présent sur les phases défensives, son remplacement en fin de rencontre par Maurice s’est fait sentir en fin de match. Jean Eudes n’a d’ailleurs rien apporter au jeu parisien et a sembler très lent sur le terrain.

Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche