Marco polo, pietragalla et le théâtre du corps

Le nouveau ballet de Marie-Claude Pietragalla prône les différences. L'inspiration première trouve ses origines dans les traversées maritimes de l'explorateur Marco Polo. Talent et diversité sont à l'honneur.
Marco Polo, grand aventurier du monde, précurseur de Christophe Colomb et Vasco de Gama, a œuvré pour la découverte de nouvelles contrées toute sa vie durant. Très impliqué en Asie, il incarne un symbole d'ouverture culturelle.
Dans ce contexte, on peut saisir la volonté des célèbres danseurs et chorégraphes, Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault, de mélanger les registres à travers cette fable traditionnelle, modernisée à coup de The Chemical Brothers et Christophe. Cette initiative, de marquer la mixité des genres grâce à leur passion commune pour la danse, est une entreprise ambitieuse loin d'être hasardeuse qui a déjà remporté un vif succès au festival culturel des Jeux Olympiques.
Le contexte social est ici bien senti, la pluralité de l'art du mouvement est justement dépeinte. Marco Polo fait figure de voyage initiatique où se confondent réel et imaginaire. Le parcours retracé de l'explorateur vogue au fil des danses et musiques, classique et contemporaine, traditionnelles et modernes : opéra, hip-hop et arts martiaux sont autant d'arguments à la faveur du spectacle que d'expériences vécues par Marco Polo dans ce ballet. La mise en scène fait également intervenir l'art numérique. 20 interprètes brillants constituent la proue de ce navire aux milles richesses, commandé par son capitaine et sa muse.


Du 6 au 15 mars au Palais des Congrès.











Mélanie V.
Dernière modification le 26 février 2009

Informations pratiques

Lieu

Place de la Porte Maillot
75017 Paris 17

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !