"decreation" de william forsythe

Un accueil mitigé a été réservé jeudi soir dans la grande salle de Chaillot à la première parisienne du ballet "Decreation" de l'Américain William Forsythe, à l'affiche jusqu'à samedi en clôture de saison de ce théâtre national.
Le chorégraphe, qui bénéficie en France d'une certaine popularité auprès des balletomanes curieux d'horizons nouveaux, a signé avec "Decreation" (créée en 2003 à Francfort) une composition quelque peu déroutante. Il semble y avoir abandonné une manière très personnelle de prolonger la danse néo-classique pour inventer de nouvelles formes en mouvement pas évidentes à décrypter.
Sous le titre "Rendre possible l'impossible", le programme n'éclaire guère le spectateur: "Decreation", lit-on, fait écho à l'opéra éponyme de l'auteur canadienne Anne Carson, "qui entrecroise trois histoires d'amour, de jalousie et de spiritualité".
Un ballet décevant !
Info complémentaire :

chorégraphie : William Forsythe
d'après un essai d'Anne Carson
mise en scène : William Forsythe
lumière : Jan Walther, William Forsythe
musique : David Morrow
costumes : Claudia Hill
dramaturgie : Rebecca Groves
vidéo : Philip Bussman
son : Niels Lanz, Bernhard Klein
caméra ; Ursula Maurer

avec
Yoko Ando, Cyril Baldy, Francesca Caroti, Dana Caspersen, Amancio Gonzalez, David Kern, Ioannis Mantafounis, Fabrice Mazliah, Roberta Mosca, Tilman O´Donnell, Nicole Peisl, Georg Reischl*, Jone San Martin, Parvaneh Scharafali, Richard Siegal*, Yasutake Shimaji, Ander Zabala




Clément D.
Dernière modification le 20 juin 2008

Informations pratiques

Lieu

1, place du Trocadéro
75116 Paris 16

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche