This page is not available in your language, please, choose yours

Les Eagles Of Death Metal souhaitent revenir jouer au Bataclan

Publié le 26 novembre 2015 Par Caroline J.
Les Eagles Of Death Metal souhaitent revenir jouer au Bataclan

Jesse Hughes et ses acolytes des Eagles of Death Metal sortent de leur silence et livrent une interview exclusive et très poignante à Vice, racontant l’horreur des attaques perpétrées au Bataclan, le 13 novembre dernier.

Depuis quelques heures, une vidéo ne cesse de faire le buzz. Il s’agit de la toute première interview donnée par les membres des Eagles of Death Metal, suite aux attentats du 13 novembre dernier au Bataclan.

Dans cette vidéo de 26 minutes, accordée au site d’information Vice, on découvre le chanteur du groupe Jesse HughesMatt McJunkins le bassiste, Eden Galindo le guitariste, Julian Dorio le batteur et Shawn London l'ingénieur du son, tous profondément marqués par ce qu’il s’est passé le 13 novembre dernier au Bataclan

Ensemble, ils racontent le moment de l’attaque alors qu’ils jouent sur scène le morceau "Kiss the devil".

"J'ai vu le tireur et il m'a regardé. Il a tiré sur moi mais il n'a pas réussi. Il a tiré sur ma console. Je pense qu'il a cru que j'étais blessé. Il est resté là et il a continué à tirer et tirer et massacrer. Et il a hurlé à tue-tête Allah Akbar", raconte l’ingénieur du son Shawn London. Avant de poursuivre : "On a écouté et il n'avait plus de balles. J'ai dit : 'il recharge'. Nous avons alors sauté et six d'entre nous ont pris la voie et de droite pour s'enfuir".

De son côté, le chanteur Jesse Hughes semble très affecté. En larmes, il doit s’interrompre à plusieurs reprises.

Il raconte alors comment il s’est retrouvé face à un des terroristes en essayant d’aller chercher sa copine Tuesday. « Il s’est tourné vers moi, a commencé à baisser son arme et son canon a cogné le cadre de la porte. » Hughes a fait immédiatement demi-tour, a couru en bas des escaliers, et le groupe, après avoir retrouvé Tuesday, est sorti du bâtiment par une porte latérale. A ce moment-là, ajoute-t-il, « beaucoup de gens étaient là mais personne ne sortait, ils restaient là. Les gens ne savaient pas quoi faire ».

« Plusieurs personnes se sont cachées dans ma loge mais les assaillants sont venus et ont tué tout le monde, sauf un gamin qui s’était caché sous ma veste en cuir ». Il explique d’une voix tremblante. « Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c’est parce qu’ils ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d’autres. » poursuit-il.

Parmi les victimes de l'attaque figurent le responsable commercial d'EODM, Nick Alexander, et trois membres de la maison de disques du groupe. "Je pense à Nick, qui a protégé un de ses amis. Nous représentons les fans qui n'ont pas pu s'en sortir, et dont les histoires ne seront pas racontées", a ainsi rajouté Jesse Hugues.

Malgré ce drame, le groupe souhaite remonter sur scène et surtout sur celle du Bataclan. "Je veux être le premier groupe à jouer quand le Bataclan rouvrira", a assuré Jesse Hugues. "Nos amis sont venus pour voir du rock and roll et sont morts. Je veux y retourner pour vivre".

Découvrez l’intégralité de l’interview :

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement