Rock en Seine 2017 : Report du samedi 25 août 2017

< >
Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 28 août 2017 à 12h48

La journée du samedi débute pour nous à la Scène du Bosquet avec le rock alternatif des anglais (encore eux) de Ulrika Spacek. Petite déception pour ce groupe qui n’a pas réussi à faire monter la sauce et, ce, malgré de jolies compositions.

On se rattrape avec les américains de Band of Horses qui nous proposent un set un peu trop court à notre goût. La voix du chanteur Ben Bridwell est bien là en tous les cas pour nous envoûter et nous interpréter les hits qui ont permis au groupe de faire leur renommée comme l’incontournable « The Funeral ».

Rock En Seine 2017 : les photosRock En Seine 2017 : les photosRock En Seine 2017 : les photosRock En Seine 2017 : les photos

Petit détour en Belgique à présent avec les fameux Girls in Hawaii. Malgré le talent indéniable de ce groupe et le bonheur immense de réentendre le hit « Found in the Ground », publié il y a déjà 15 ans de cela, le set manque de piquant à notre goût et nous restons sur notre faim…

On reste dans le registre francophone avec l’artiste Jain. Après plus de deux ans de tournée, ce concert à Rock En Seine est l’ultime show de la chanteuse et de son équipe. C’est donc un brin émue que Jain débute son set rythmé par les morceaux extraits de son opus à succès "Zanaka". Et c’est sur son hit « Makeba » et dans sa fameuse bulle transparente que l’artiste achève son concert après avoir réussi à faire danser et sautiller de très nombreux festivaliers.

Rock En Seine 2017 : JainRock En Seine 2017 : JainRock En Seine 2017 : JainRock En Seine 2017 : Jain

Le public est aussi très nombreux pour assister au dernier show européen de The Kills. Comme pour chacune de leur prestation, l’alchimie entre Jamie et Alison est parfaite. Tandis que l’un assure à la perfection des riffs de guitare, l’autre ne peut s’empêcher de gesticuler tout en agitant sa crinière blonde tel un lion en cage.

Et on peut dire que le duo a mis les petits plats dans les grands pour satisfaire le public parisien avec une set list parfaite : des anciens hits à l’instar de « U.R.A. Fever », « Black Ballon », « Tape Song » aux plus récents comme « Doing It to Death », « Heart of a Dog » ou encore « Siberian Nights ».

Rock En Seine 2017 : The KillsRock En Seine 2017 : The KillsRock En Seine 2017 : The KillsRock En Seine 2017 : The Kills

Sans surprise, The Kills a su faire monter la température d’un cran avant l’arrivée de la reine de la soirée, j'ai nommé PJ Harvey.

Et les britanniques sont nombreux ce samedi soir pour (re)découvrir l’artiste anglaise, véritable icône outre manche et même au-delà. Il faut dire que PJ Harvey a le don pour produire de véritables pépites musicales. La preuve en est avec le dernier opus en date de l’artiste "The Hope Six Demolition Project", paru en 2015.

Résultat, PJ Harvey tourne depuis maintenant deux ans avec ce disque et toute son équipe. Une belle équipe que l’on a le plaisir de retrouver sur scène. A ses côtés, que de beaux noms : son acolyte de toujours John Parish mais aussi Mick Harvey, Alain Johannes, Jean-Marc Butty ou encore James Johnston.

Et c’est un très beau show musical que PJ Harvey nous offre ainsi. Pendant 1h30, Polly Jean nous montre une nouvelle fois son talent d’artiste accomplie : auteure, interprète, chanteuse mais aussi musicienne.

Rock En Seine 2017 : PJ HarveyRock En Seine 2017 : PJ HarveyRock En Seine 2017 : PJ HarveyRock En Seine 2017 : PJ Harvey

Donnant parfois l’impression d’être possédée, PJ Harvey enchaîne les hits ; du très rock « 50ft Queenie » au très beau « The Community of Hope », l’artiste n’hésite pas à puiser dans son important répertoire pour faire plaisir à l’ensemble de ses fans. « Down by the Water », « To Bring You My Love », « The River » mais aussi « Shame », « All and Everyone », « Dear Darkness », « White Chalk » ou encore « Let England Shake » sans oublier une reprise de Bob Dylan « Highway 61 Revisited ».

Pas assez rock diront certains mais indéniablement envoûtant, beau et poétique. Merci Polly !

Informations pratiques

Lieu

Domaine national de Saint-Cloud
92210 Saint Cloud

Accès
Métro : Ligne 10 terminus Boulogne-Pont de St-Cloud,

En tramway : T2 [Pont de Bezons-Porte de Versailles], arrêt Parc de St-Cloud

En Bus : Lignes 52, 72, 126, 175, 460, 467, arrêt Parc de St-Cloud
Ligne 160 terminus Pont de St-Cloud-Albert Kahn
Ligne 260 arrêt Rhin et Danube-Musée Albert Kahn

Âge recommandé
Tout public

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche