Clea Vincent en concert à la Cigale : on y était, on vous raconte !

Pépite connue des fans de pop française, Cléa Vincent est de retour avec son nouvel album "Nuits sans sommeil". On est allé l'écouter à la Cigale le mardi 9 avril 2019. Un show pop et pétillant, avec de jolis guests, on vous raconte !

Cléa Vincent, la douce prodige de la pop française, est de retour avec ses claviers ! On en a profité pour aller la voir en concert à La Cigale le mardi 9 avril à 19h30. Elle nous présentait son nouvel album au titre qui en dit long Nuits sans sommeil. 

Déjà en première partie, il y avait Hervé et ça comme dirait Cléa Jmy attendais pasHervé et ses textes français au piano sur fond de drum'n'bass, c'est fort, et en live c'est carrément un gros shoot d'énergie ! A découvrir d'ailleurs en concert le 20 mai 2019 au Point Ephémère

Puis arrive Cléa Vincent avec ses trois musiciens. Top doré structuré et jean noir, entourée de ses deux claviers, Cléa Vincent rayonne, et nous offre un show chorégraphié très années 80 où entre deux mouvements de danse, elle virevolte d'un clavier à l'autre. 

Naïveté, fraîcheur et authenticité sont les épithètes qui décrivent le mieux l'univers de Cléa Vincent. La brillante claviériste, qui écrit et compose avec Raphaël Léger (Tahiti 80), nous partage son album plein de pépites aux potentiels tubesques. Un french groove assumé, clin d'oeil à la variété chic des 80's. Une scénographie simple et efficace, avec des lumières colorées à l'image de ses titres. C'est une douceur festive qui se dégage de l'ensemble de ce live. 

Et puis on profite des guests : Voyou (qui joue le lendemain soir sur cette même scène de La Cigale) vient chanter un duo, c'est ensuite au tour de Kim Giani, et pour finir, un rappel avec les mêmes à la trompette, original et rafraîchissant, de quoi finir en beauté. 

C'est certain, la pop mélancolique et dansante à la fois de Cléa Vincent nous séduit. Et tout autant que ses titres, c'est aussi ce qui se dégage de cette artiste qui donne envie. A l'heure où l'image, l'apparence, l'identité visuelle calculée régissent nombre de projets artistiques, le sien se prélasse dans une normalité presque oubliée, et ça fait du bien. En témoigne la simplicité totale du clip Mes Nuits sans sommeil réalisé par Thomas Salvador (à qui l'on doit notamment le film Vincent n'a pas d'écailles) à base de portraits et de plans fondus sur des décors de nature. 

On a dansé sur les désormais incontournable Château Perdu, Retiens mon désir, et bien sûr on a chanté sur Sexe d'un garçon  "Je ne suis pas une poupée fragile, mais une femme des années 2000. Je n'ai pas vraiment le sexe d'un garçon, mais ce qu'il faut pour me faire entendre."Et tout particulièrement cette phrase "Je n'veux pas être mise de té-co comme Miss Météo".

Et voilà une Cigale rondement menée dont on a profité à fond, merci Cléa Vincent !

Anne-christine C.
Dernière modification le 11 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Le 9 avril 2019
À 19h30

×

    Lieu

    120 boulevard de Rochechouart
    75018 Paris 18

    Tarifs
    Fosse Debout : 24,20 €
    Balcon Assis : 28,60 €

    Site officiel
    www.lacigale.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche