Sólstafir en concert au Café de La Danse à Paris : on y était, on vous raconte

Les Islandais de Sólstafir étaient de nouveau de passage dans la capitale ce lundi 11 mars 2019. En concert au Café de La Danse, le groupe a livré une inédite et mémorable prestation entouré pour la première fois d'un quatuor à cordes. Retour sur ce show aussi puissant qu'émouvant.

C'est indéniable, Sólstafir bénéficie d'une belle et importante communauté de fans en France. Il suffisait de voir les spectateurs présents ce lundi 11 mars 2019, impatients de retrouver leur groupe chéri au Café de La Danse.

Moins d'un an et demi après leur dernier show parisien à l'Alhambra et seulement neuf mois après leur dernière prestation en France, à Clisson pour le Hellfest 2018, Sólstafir était donc de retour dans la capitale pour un concert totalement inédit.

Pour cette nouvelle tournée européenne, le groupe a souhaité marquer le coup en accueillant pour la première fois un quatuor à cordes 100% féminin (deux violons classiques, un violon et un violoncelle électriques). Au piano, on retrouvait Ragnar Ólafsson, du groupe Árstíðir.

Et le résultat était plus que réussi grâce à de très belles réorchestrations aussi puissantes qu'émouvantes. On pense notamment à "Hula" mais aussi à "Miðaftann" où piano, instruments à cordes et batterie se mêlent à la perfection pour offrir un pur moment de plaisir auditif.

Le rythme s'accélère sur "Lágnætti" tandis que la communion est totale sur le hit "Fjara" repris en cœur par le public.

Sólstafir a le sens du show et alterne morceaux puissants, rythmés par des riffs de guitares efficaces, une ligne de basse forte et des beats de batterie entraînants, puis morceaux plus planants, teintés de mélancolie et de tristesse. A travers sa setlistSólstafir a surtout fait honneur à son magnifique dernier opus en date baptisé "Berdreyminn" paru en 2017 mais aussi à "Ótta" sorti trois ans auparavant.

Sur scène, le chanteur Aðalbjörn "Addi" Tryggvason occupe toute la scène. Cheveux longs attachés, longue barbe et guitare à la main, le leader nous hypnotise grâce à sa voix unique, à la fois fragile et puissante. De son côté, le bassiste Svavar "Svabbi" Austmann, lunette de soleil greffée sur le nez et chapeau sur la tête, balance ses longues couettes tressées comme personne.

Après deux heures de show, Sólstafir décide d'achever son set sur le merveilleux "Goddess of the Ages" avec en prime un bain de foule pour Aðalbjörn "Addi" Tryggvason qui n'hésite pas à descendre dans la fosse et à jouer les équilibristes sur la barrière séparant la fosse des places assises, le tout en saluant son public et en enlaçant certaines spectatrices.

Après Paris, le groupe prévoit de continuer à sillonner les routes européennes entre Anvers, Berlin, Milan, Ljubljana ou encore Budapest . Pour les revoir en France, il faudra à nouveau patienter. Mais ils reviendront, c'est certain. Ils nous l'ont promis !

Set list :

Náttmál
Ótta
Dýrafjörður
Hula
Miðaftann

Entracte

Lágnætti
Hvít sæng
Necrologue
Fjara
Kukl
Goddess of the Ages

Caroline J.
Dernière modification le 12 mars 2019

Informations pratiques

Lieu

5 Passage Louis Philippe
75011 Paris 11

Accès
M°Bastille

Site officiel
www.solstafir.net

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche