Lollapalooza Paris 2019 : on y était, on vous raconte

IAM, Twenty One Pilots, Tash Sultana mais aussi Metric, Skip the Use ou encore Orelsan… Ils ont tous fait le show à l’Hippodrome de ParisLongchamp le samedi 20 juillet 2019 à l’occasion de la nouvelle édition parisienne du Lollapalooza.

Pour sa troisième édition parisienne, le festival américain Lollapalooza avait une fois de plus mis les petits plats dans les grands en ouvrant ses portes à The Strokes, Twenty One Pilots, Orelsan, Ben Harper & The Innocent Criminals mais aussi Martin Garrix, IAM, Nekfeu, Tash Sultana ou encore Metric et Skip The Use.

Pendant deux jours, les 20 et 21 juillet 2019, ces artistes nationaux et internationaux ont défilé sur les quatre scènes différentes installées sur le grand et beau site de l’Hippodrome de ParisLongchamp.

Nous avons eu la chance d’assister à la première journée du festival, le samedi 20 juillet. Retour sur cette journée aussi éclectique que dynamique.

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos

Il est 15h passé et le site est loin d’être plein à craquer mais les festivaliers arrivent au compte-gouttes. De notre coté, nous débarquons sur place alors que le rappeur Jaden Smith débute son set. A 21 ans seulement, l’américain a déjà deux opus à son actif dont le dernier, baptisé "Erys". Disposant d’une solide base de fans, Jaden Smith n’a pas eu de grandes difficultés à ambiancer les premiers festivaliers présents.

De l’autre côté, les trois françaises de L.E.J ont elles aussi réussi à faire danser le public grâce à leur énergie communicative et leurs morceaux dynamiques dont « Pas l'time » joué cette après-midi là avant de quitter la scène.

Direction ensuite la Main Stage 2 pour retrouver le son rock de Metric. Après quelques minutes de retard, les Canadiens déboulent enfin sur scène faisant honneur à quelques-uns de leurs excellents anciens morceaux à l’instar de « Dead Disco », « Help I’m alive » ou encore « Dark Saturday ». Des titres que l’on a plaisir de réentendre en live ! Sur scène, Emily Haines sautille comme une adolescente, visiblement heureuse de participer pour la première fois au Lollapalooza Paris.

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos

Place ensuite au rock français de Skip the Use ! Comme à son habitude Mat Bastard sait faire monter la température. Et c’est ce qu’il fera tout au long du set avant d’offrir un show plus intimiste et plus tendre sur la scène du Kidzapalooza.

Pendant ce temps, la scène Perry’s Stage connait un véritable tremblement de terre grâce au son électro de 4B en b2b avec AAZAR. Grosse claque pour ce set qui aura réussi à mettre en transe certains festivaliers !

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos
Alors que beaucoup se dirigent vers la Main Stage 2 pour assister au live de Jain, d’autres s’offrent un moment gourmand au Lolla Chef. Mené par l’incontournable Jean Imbert, cet espace a mis tous nos sens en ébullition grâce à 7 stands tous aussi alléchants les uns que les autres. Si les amateurs de salé ont opté pour les plats de Denny Imbroisi, Yoni Saada ou encore Antony Clémot, les becs sucrés se sont dirigés vers les pâtisseries et glaces signées Christophe Adam, Yann Couvreur et Cédric Grolet. Pour l’occasion, présents sur le site, les chefs n’ont pas hésité à se prêter à l’exercice des selfies pendant un long moment !

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos

Mais retour à la musique avec le groupe de rap Marseillais que tant de français chérissent, je parle bien sûr de IAM ! Et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que le groupe a fait son entrée sur scène à 19h30, masqué pour l’occasion ! Sans surprise, le groupe a enchaîné les succès à l’instar de « L'École du micro d'argent » mais aussi « Nés sous la même étoile ». Toujours aussi efficace. Le public semblait aux anges !

Autre ambiance sur l’Alternative Stage avec Tash Sultana. Seule derrière sa guitare, sa console et ses nombreuses pédales d’effets, cette jeune Australienne a montré de quel bois elle se chauffait. Talentueuse guitariste et multi instrumentiste, Tash multiplie les genres musicaux avec une aisance déconcertante : rock psychédélique, reggae rock, Lo-fi… Une chose est sûre, celles et ceux qui ne la connaissaient pas encore sont littéralement tombés le charme de son incroyable talent !

Lollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photosLollapalooza Paris 2019, nos photos

Orelsan prend ensuite le relais sur la Main Stage 2 avec, bien évidemment, beaucoup de monde réunis sur le site pour assister à son set faisant honneur à son dernier opus en date "La Fête est finie".

Et arrive enfin, le groupe américain que tout le monde attend, je parle de Twenty One Pilots. Pour l’occasion, plusieurs festivaliers avaient décidé de coller sur leurs vêtements du scotch jaune, en référence au groupe. Et le duo formé par Tyler Joseph et Josh Dun a très vite fait monter la température d’un cran grâce à leurs nombreux hits. « Jumpsuit », « Chlorine » ou encore « Trees » auront mis les fans dans tous leurs états. Rajoutez à cela une scénographie originale avec une carcasse de voiture en flammes et des jets de confettis et vous obtenez des festivaliers heureux et, ce, malgré la pluie !

Caroline J.
Dernière modification le 22 juillet 2019

Informations pratiques

Lieu

Route des Tribunes
75116 Paris 16

Site officiel
www.lollaparis.com

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche