Festivals d'été 2021 : une jauge maximale de 5 000 spectateurs assis et en plein air

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 18 février 2021 à 19h42 · Mis à jour le 19 février 2021 à 14h54
Avec les beaux jours qui se profilent à l'horizon, beaucoup se demandent si les grands festivals de cet été pourront avoir lieu ou non. Suite à un nouveau rendez-vous avec les organisateurs de ces festivals, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fait savoir que les festivals en plein air seulement pourront se tenir, avec une jauge maximale de 5 000 personnes. Par ailleurs, les spectateurs devront être assis. On vous explique.

Les festivals musicaux seront-ils maintenus ou non cet été ? Si oui, dans quelles conditions pourront-ils se tenir ? Pourront-ils proposer de grandes jauges avec un public debout ? Ou devront-ils s'adapter et proposer un nouveau format avec un public assis ?Ce 18 février, la ministre de la Culture a échangé avec quatorze organisateurs de festivals (HellfestVieilles Charrues, Eurockéennes de BelfortMusilacMain SquareFrancofolies...) afin de trouver des solutions quant à leur reprise.

A l'issue de cette nouvelle réunion en visioconférence, le Syndicat des musiques actuelles (Sma) a indiqué à l’AFP que les festivals pourront bien se dérouler cet été, mais sous certaines conditions. Ils devront notamment réduire et limiter leur jauge avec une capacité maximale de 5 000 spectateurs. Les organisateurs devront également adapter le format puisque seuls les festivals en configuration assise et en plein air seront autorisés. La distanciation physique devra être respectée.

"On en sait un peu plus pour le cadre général, mais il reste des zones de flou, ce qui est sûr c'est que la saison des festivals 2021 ne sera pas comme les autres", a indiqué à l'AFP, Aurélie Hannedouche du Sma. 

Toutefois, Roselyne Bachelot a promis que cette jauge pourra être revue à la hausse, ou à la baisse, en fonction de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus dans les mois à venir en France.

Suite à cette réunion, le festival des Vieilles Charrues, qui a rassemblé 270 000 spectateurs en 2019, a fait savoir qu’il maintenait son édition 2021, faisant ainsi le choix de s’adapter aux nouvelles restrictions. "Je craignais beaucoup qu'il n'y ait pas d'annonce du tout ou que les festivals d'été soient interdits, a confié Jérôme Tréhorel, directeur du festival breton, à l'AFP. Aux Vieilles Charrues, on s'adaptera. Ce ne sera pas un été silencieux à Carhaix, ce sera l'été des retrouvailles" a-t-il ajouté.

Pour les festivals obligés d’annuler totalement leur édition, et pour ceux contraints de s’adapter, la ministre de la Culture a annoncé la mise en place d'un fonds de soutien aux festivals de 30 millions d'euros. "C'est une première salve", a-t-elle précisé, ajoutant que "ce fonds sera réalimenté s'il en est besoin."

Plusieurs questions restent encore en suspens, concernant notamment les bars et espaces de restauration sur place. Cela dépendra en effet de la réouverture "dans le secteur de la restauration". "Nous avons envie d'organiser nos festivals cet été, mais pas à n'importe quel prix, nous attendons une parole forte du Président ou du Premier ministre qui s'engage sur la reprise du secteur culturel", a ajouté la responsable du Sma.

Reste désormais à savoir quels autres festivals vont tenter de s’adapter à ces nouvelles annonces et ceux contraints d’annuler leur édition 2021. On rappelle que le festival francilien Solidays a déjà confirmé son annulation. De son côté, le Hellfest avait fait savoir dans une lettre adressée à la ministre qu’il ne comptait pas réduire sa jauge.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche