Patti Smith en concert au Grand Rex à Paris : on y était, on vous raconte

Par Caroline J. · Photos par Caroline J. · Publié le 10 octobre 2021 à 01h38
Les années passent, mais Patti Smith reste toujours cette grande icône rock des années 70’s que l’on aime retrouver sur scène aussi souvent que possible. Ce vendredi 8 octobre 2021, l’artiste américaine était au Grand Rex pour la première de ses deux représentations parisiennes. Toujours entourée de son fidèle band, Patti Smith a une fois encore envoûté et charmé le public à coup de tubes engagés et enragés.

Chanteuse, musicienne, poétesse, photographe, écrivaine, peintre... Patti Smith est une artiste complète qui fascine et inspire toujours autant. Si la chanteuse multiplie ces dernières années la publication de romans, la sortie d'un nouveau disque se fait désirer. "Banga", le dernier en date, remonte à 2012. Mais cela n’empêche pas Patti Smith de poursuivre les tournées et les concerts. Après une pause forcée en raison de la crise sanitaire, l'artiste new-yorkaise âgée de 74 ans fait son retour en Europe cet automne avec une poignée de quelques dates seulement.

Après Londres, l'artiste fait donc escale à Paris ; une ville qu’elle affectionne depuis toujours et qui le lui rend bien. Ce 7 octobre, la chanteuse américaine était d’ailleurs invitée par Fip à venir chanter quelques morceaux en acoustique dans le cadre majestueux du Panthéon.

Ce vendredi 8 octobre 2021, pour la première de ses deux dates parisiennes, c’est un Grand Rex quasi plein qui attend Patti Smith et son band. Impatient et excité, le public n’aura pas à patienter longtemps avant de retrouver son idole en live. C’est à 20h30 pétante que Patti Smith déboule sur scène. Veste noire, jean noir, t-shirt blanc, bottes noires, longs cheveux gris... l’artiste salue l’audience avec, comme à son habitude, une phrase devenue au fil du temps un gimmick : « Hello everybody, glad to be back ».

Visiblement très heureuse de retrouver son public parisien, Patti Smith ne tarde pas à débuter son set avec l’incontournable « Dancing Barefoot » avant d’enchaîner avec l’entraînant « Redondo Beach ». Deux titres seulement suffisent pour constater que la crise sanitaire, les confinements et les concerts à l’arrêt n’ont en rien affaibli la prêtresse du punk. Bien au contraire.

Entourée de ses fidèles comparses - dont Lenny Kaye, Tony Shanahan et Jay Dee Daugherty, mais aussi de sa fille Jesse et de son fils Jackson, Patti Smith prouve qu’elle n’a en rien perdu sa rage d’antan et sa voix, toujours aussi puissante et rocailleuse à vous dresser les poils sur les bras comme sur le frissonnant « Pissing in a River », le très beau « Birdland », le somptueux « Grateful » ou l’incontournable « Free Money ».

Comme à son habitude, Patti Smith se laisse aussi tenter par quelques reprises, avec notamment « Blame It on the Sun » de Stevie Wonder ou encore le saisissant « One Too Many Mornings » de Bob Dylan. De leur côté, pendant que Patti Smith se fait recoiffer sur le côté de la scène, ses musiciens rendent hommage aux Rolling Stones et à Lou Reed en interprétant respectivement « I'm Free » et « Walk on the Wild Side ». Un interlude un poil trop long jusqu’à ce que Patti Smith et sa fille ne finissent par rejoindre la formation sur scène pour chantonner tous ensemble ces deux reprises.

Si le public était jusqu’ici resté plutôt sage, la température va monter d’un cran sur « Land » suivi dans la foulée de « Gloria ». Et alors que certains fans étaient encore assis sur leur confortable siège du Grand Rex, tous se lèvent et les premiers rangs se ruent au pied de la scène où Patti Smith semblait les attendre depuis un moment. Les bras se lèvent, les corps bougent et dansent tandis que Patti Smith vit toujours aussi intensément ses morceaux, à se demander si elle n’est pas possédée.

Ovationnés par le public, la chanteuse américaine et son groupe ne pouvaient pas quitter la scène du Grand Rex sans un rappel. Le tube « People Have the Power » et la reprise de The Who, « My Generation », permettront à Patti Smith d’achever son set d’1h30 en beauté, et avec quelques cordes de guitare en moins.

Celle que beaucoup surnomment la prêtresse du punk new-yorkais a une fois de plus montré que le rock’n’roll n’est pas mort et que la musique live nous fait nous sentir véritablement vivants. Pour les absents, session de rattrapage ce samedi 9 octobre, toujours au Grand Rex.

Patti Smith en concert au Grand Rex à Paris : on y était, on vous raconte Patti Smith en concert au Grand Rex à Paris : on y était, on vous raconte Patti Smith en concert au Grand Rex à Paris : on y était, on vous raconte Patti Smith en concert au Grand Rex à Paris : on y était, on vous raconte

Set list Vendredi 8 octobre 2021 :
Dancing Barefoot
Redondo Beach
Grateful
Birdland
Blame It on the Sun (reprise de Stevie Wonder)
Free Money
I'm Free (reprise de The Rolling Stones)
Walk on the Wild Side (reprise de Lou Reed)
Ain't it Strange
Because the Night
One Too Many Mornings (reprise de Bob Dylan)
Pissing in a River
Land / Gloria

Rappel :
People Have the Power
My Generation (reprise de The Who)

 

Set list Samedi 9 octobre 2021 :
Redondo Beach
Dancing Barefoot
Grateful
My Blakean Year
Blame It on the Sun (reprise de Stevie Wonder)
Free Money
Beneath the Southern Cross
I'm Free (reprise de The Rolling Stones)
Walk on the Wild Side (reprise de Lou Reed)
Ain't It Strange
Because the Night
One Too Many Mornings (reprise de Bob Dylan)
Pissing in a River
Land / Gloria

Rappel :
People Have the Power
My Generation (reprise de The Who)

Informations pratiques

Lieu

1 Boulevard Poissonnière
75002 Paris 2

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche