Je pionce donc je suis de et avec Michaël Hirsch au Lucernaire : Brillant !

Par Anne-christine C. · Publié le 17 novembre 2019 à 07h07 · Mis à jour le 17 novembre 2019 à 11h50
'Je pionce donc je suis' c'est le nouveau spectacle de Michaël Hirsch qui fait rire mais aussi réfléchir. Après avoir séduit le public et la critique avec 'Pourquoi ?' il est de retour au Lucernaire du 26 septembre 2019 au 19 janvier 2020. On y était le 16 novembre 2019. On a vraiment beaucoup ri, découvrant un spectacle aussi libre que brillant, on vous raconte !

S'il y a un spectacle de cette rentrée 2019 à ne pas manquer, c'est bien Je pionce donc je suis, le nouveau seul en scène de Michaël Hirsch mis en scène par Clotilde DaniaultRendez-vous du 26 septembre 2019 au 19 janvier 2020 au Lucernaire à Paris dans le 6ème, du jeudi au samedi à 21h30 et le dimanche à 19h. On y était ce 16 novembre 2019 et on peut vous dire que c'est tout simplement époustouflant !

Après son succès de l'été au Théâtre du Roi René pendant le Festival Off d'Avignon 2019, Je pionce donc je suis conquiert Paris. Et à voir les mines réjouies des spectateurs à la sortie du spectacle, on peut dire que le pari est réussi !

Le spectacle co-écrit avec Ivan Calbérac (auteur et réalisateur de Venise n'est pas en Italie, qu'on peut aller voir au Théâtre Lepic) nous présente l'incroyable destin d'Isidore Beaupieu, un nom qui prête plus à rester sous la couette qu'à changer le monde, mais lui va faire les deux. 

A lire aussi : Seul en scène Venise n'est pas en ItalieSeul en scène Venise n'est pas en ItalieSeul en scène Venise n'est pas en ItalieSeul en scène Venise n'est pas en Italie Venise n'est pas en Italie au théâtre Lepic
Le seul en scène Venise n'est pas en Italie

Après le succès critique et public de son spectacle Pourquoi ? (qui a réuni plus de 50 000 spectateurs) où il suivait un personnage s'interrogeant sur le monde qui l'entoure, Michaël Hirsch continue dans cette veine de l'humour qui fait réfléchir avec Je pionce donc je suisComme il le dit lui-même nous sommes "à l'heure où tout s'accélère, mais où l’urgent ne fait pas le bonheur, où l’on aimerait parfois mettre sa vie entre charentaises" alors prendre le temps d'un spectacle pour réfléchir à cela, pour s'éclairer, quoi de mieux ? 

Sur scène Michaël Hirsch incarne mille personnages, tous si justes, attachants dans leurs exubérances. Le sommeil, mais aussi les rêves sont au coeur de ce spectacle, et la scénographie très réussie, toute en oreillers, donne le ton d'emblée. En prime on glane plein d'infos sur les bienfaits du sommeil. On peut vous dire que le lendemain de Je pionce donc je suis on ne s'est pas privés d'une grasse matinée !

Le texte et la mise en scène rythmée de Clotilde Daniault servent à merveille le jeu de Michaël Hirsch qui est partout à la fois et nous fait rire, littéralement aux éclats ! Il nous offre une performance généreuse et sensible, nous invitant à prendre le temps, à suivre nos rêves. Un spectacle vraiment salutaire !  

Alors on fonce voir Je pionce donc je suis au Lucernaire et d'ici là, on s'offre le plaisir de revoir Lettre ou ne pas lettre, les chroniques de Michaël Hirsch débutées sur youtube et continuées sur Europe 1, où il écrit à toutes sortes de destinataires rêvés, allant de Simone Veil à Elise Lucet en passant par le Nutella.  

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 26 septembre 2019 au 19 janvier 2020

×

    Lieu

    53 rue Notre-Dame des Champs
    75006 Paris 6

    Durée moyenne
    1 h 15 min

    Site officiel
    www.lucernaire.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche