Naïm aka Lamine au théâtre Trévise avec Libre-Pensée

Par Laura B. · Publié le 31 décembre 2019 à 12h55 · Mis à jour le 31 décembre 2019 à 12h55
Le nouveau spectacle de Naïm aka Lamine est lancé ! L'humoriste est à l'affiche du théâtre Trévise avec "Libre-Pensée" du 4 janvier au 28 mars 2020. Un spectacle où il dézingue l'école.

Si en 2020 Jérémy Ferrari a décidé de s'en prendre à notre système de santé dans son nouveau spectacle "Anesthésie Générale", eh bien c'est notre système éducatif qui a inspiré Naïm aka Lamine pour son nouveau spectacle, "Libre-Pensée". Il le joue tous les samedis à 18h au théâtre Trévise du 4 janvier au 28 mars 2020.

Cet été, Naïm aka Lamine (si vous avez vu son précédent spectacle "Naïm", vous savez d'où vient Naïm, l'autre prénom de Laminea rodé "Libre-Pensée" au Scenarium et au Point Virgule, avant de se produire au 123 Sébastopol puis au théâtre de l'Atelier.

Si vous suivez Naïm aka Lamine sur les réseaux sociaux, vous n'avez certainement pas manqué ses posts et ses stories où il se joue de ses filles de 4 et 8 ans. En père de famille d'enfants en âge d'être scolarisés, il a sacré nombre d'anecdotes sur l'école et le système éducatif en France à nous raconter.

Notre critique :

Après "la sodomie" dans son précédent spectacle, c'est avec "Si ma fille fait du porno" que commence "Libre-Pensée", le nouveau one-man-show de Naïm aka Lamine.
Dans "Libre Pensée", Naïm aka Lamine a pour ambition de prouver que "l'école c'est le cancer du bonheur [...] Elle n'a pas été créée pour ceux qui y vont". La barre est haute, mais - autant vous le dire tout de suite - il l'atteint aisément.
"L'école ? C'est le seul endroit où 100 % des gens qui doivent y aller n'aiment pas ça" constate d'emblée l'humoriste.
Naïm aka Lamine donne des pistes de réflexion très intéressantes, en passant - forcément - toujours par des chemins de traverse sinueux, pas toujours évidents, souvent situés sous la ceinture. Du Naïm aka Lamine 100 % pur jus.
Pour ce faire, il s'appuie notamment sur des faits historiques (la gratuité de l'école à partir de 1882, qu'il compare à la gratuité éventuelle de l'avion si elle était décidée...), mais aussi d'autres faits comme l'absence de correction au bac : "La correction ça fait progresser. Vous vous rappelez de la correction du bac ?" demande-t-il narquois au public avant d'enfoncer le clou "Ici, on préfère que tu ne fasses rien plutôt que tu te trompes". Il cite aussi le philosophe britannique Aldous Huxley et sa vision intéressante du capitalisme ou encore le principe japonais de l'ikigai, soit la "joie de vivre" et sa "raison d'être" pour appuyer sa démonstration. Dit comme ça, "ce n'est pas vendeur", dixit l'intéressé, mais on a, une nouvelle fois, passé un excellent moment en compagnie de Naïm aka Lamine qui nous a gratifié de quelques belles saillies ("Les Profs ? Des petits soldats d'une armée qui fait la guerre à notre liberté intellectuelle", "L'instit' de ma fille ? J'ai envie de lui mettre une équerre dans le cul, ça justifiera ses absences", "Le latin ? Une langue dont la spécificité c'est que dans n'importe quel pays y a jamais personne qui la parle").
Et, chose assez rare après un one-man-show, Naïm aka Lamine propose une séance de questions / réponses avec le public.

Venez découvrir l'école passée à la moulinette du cynisme et de l'humour noir de Naïm aka Lamine au théâtre Trévise.

Informations pratiques

Horaires
Du 4 janvier 2020 au 28 mars 2020

×

    Lieu

    14 rue Trévise
    75009 Paris 9

    Tarifs
    32.70 €

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche