L'humoriste américain Dave Chappelle à Paris en janvier 2022 (et on l'a vu !)

Par Laura B. · Publié le 20 janvier 2022 à 15h39
Dave Chappelle, l'un des plus grand humoristes américains, se produit en France, en janvier 2022, et plus précisément à Paris. Il est de passage dans la capitale jusqu'au 23 janvier 2022, le temps de 6 représentations seulement à l'Apollo Théâtre et au Trianon. Un vrai show à l'américaine.

L'information paraît presque surréaliste, mais oui, l'humoriste américain Dave Chappelle est bien de passage à Paris en ce mois de janvier 2022.
Il s'est d'abord produit à l'Apollo Théâtre, les 18 et 19 janvier 2022, avant d'investir une salle plus grande, Le Trianon, du 21 au 23 janvier 2022.

Alors que la plupart des musiciens américains reportent encore leurs concerts prévus en France, Dave Chappelle, lui, assure bien des spectacles à Paris.

Les amateurs de culture américaine - et d'humour made in U.S.A. - savent ô combien Dave Chappelle est respecté et apprécié de l'autre côté de l'Atlantique. Et bien au-delà.

Outre ses spectacles de stand-up, Dave Chappelle est aussi scénariste, acteur et producteur, pour la télévision et le cinéma. On a notamment pu le voir, sur grand écran, dans A Star is Born et Le Professeur Foldingue.

Pour le petit écran, il a créé le Chappelle's Show, une série de comédie à sketchs. Il a également présenté le Saturday Night Live à plusieurs reprises.

Nombreux sont les humoristes français à citer Dave Chappelle comme référence.

Bien évidemment, c'est en anglais que se produit Dave Chappelle.
Il est précisé que les téléphones portables sont strictement interdits à ses spectacles, sous peine d'éviction de la salle. Ils devront donc être placés dans des pochettes spécifiques verrouillées.

Notre expérience :

Le monde de l'humour est en ébullition cette semaine à Paris. Et pour cause, la capitale accueille 6 représentations de l'humoriste américain Dave Chappelle. C'est à l'Apollo Théâtre (ou au Trianon) qu'il faut être cette semaine.

Américains expatriés à Paris, Allemands qui ont fait le voyage, humoristes français... Tous ont fait le déplacement. Anne Roumanoff, Jean-Luc Lemoine ou encore Djamil Le Schlag ont partagé leur enthousiasme après le spectacle sur les réseaux sociaux. Contrairement à ce qu'on peut lire sur les réseaux sociaux, non, Gad Elmaleh n'était pas dans la salle. Du moins, pas en même temps que nous. On a pu apercevoir Tareek mais aussi Baptiste Lecaplain. Et non, Baptiste Lecaplain n'est pas venu pomper des blagues. Son (bon) spectacle Voir les Gens qu'il joue actuellement était écrit avant sa venue.

Assister à un show de Dave Chappelle c'est assister à un vrai show à l'américaine. Et ça commence dès l'arrivée. Chaque spectateur se voit offrir un masque à l'effigie de l'humoriste ( vendu en ligne pour la modique somme de 48 dollars les 3 unités !), avant de voir son smartphone enfermé dans une pochette scellée YondR. Pas de photo ni vidéo autorisée. En France, Florence Foresti ou encore Ahmed Sylla y ont déjà eu recours.

Dans la salle, la 360, la plus grande de l'Apollo théâtre, la musique retentit fort bien avant le début du spectacle. Un présage de la suite. Les plus fervents fans sont déjà installés plus de 30 minutes avant le début du spectacle. Une chose rare, en ce moment, dans le milieu du spectacle. Ils ont payé 166 euros leur billet, et sont arrivés en avance pour avoir les meilleures places, dans les premiers rangs.

Comme une star du rap US, Dave Chappelle se déplace en bande, avec ses "fellows" humoristes, rappeurs, DJ... C'est donc un show multi-artistes qu'il a prévu de livrer. Quinze minutes avant l'heure officielle du show, c'est DJ Trauma qui apparaît sur la scène, pour chauffer le public avec du son en live cette fois. Et si la rigueur américaine fait que le spectacle commence pile à l'heure, il faudra encore patienter pour voir Dave Chappelle en chair et en os. Place aux premières parties. Michelle Wolf, coiffée de tresses, inaugure de vannes la soirée. Blagues locales sur Paris et son romantisme, le Château de Versailles (visité dans la journée), sa grandeur et son manque de douche sont au programme, avant des choses bien plus trash entre coupes menstruelles et ping-pong shows. Après vingt minutes avec Michelle Wolf, il n'est toujours pas l'heure de voir Dave Chappelle. Place à Jeff Ross, qui lui aussi démarre par du local, Johnny Hallyday, Versailles, avant un long sketch sur la Reine Elizabeth II et le prince Philip, et de faire monter du public sur scène.

Retour de DJ Trauma qui fait encore monter un peu plus l'ambiance. Un C blanc sur un fond rouge et vert, le logo de Dave Chappelle, apparaît dans les écrans. Celui que tout le monde attendait arrive enfin sur scène, après une heure de premières parties. Clope au bec, cendar sur son tabouret, la Loi Evin ne semble pas s'appliquer au showman américain. Accusé de transphobie, il s'en fout. Il enfonce même le clou avec, tout un long du show, de nouvelles vannes sur le sujet qui fuseront. Un running gag.

Dave Chappelle c'est tout un personnage. Qui rit à ses propres blagues, tapant sur sa jambe avec son micro presque à chaque chute. Un rire communicatif. Pendant son numéro de stand-up, celui qui s'exprime encore plus vite que les humoristes précédents, évoque les gays, un flingue reçu à son anniversaire, sa célébrité ("don't put your face on your dick picks"... a priori, pas besoin de traduction), le Château de Versailles (lui aussi était de la visite !), l'origine de son nom, ou encore son mariage (son épouse, rencontrée quand il avait 14 ans, est là, en coulisses). Le show est très interactif, Dave Chappelle interpelle ses spectateurs à coupe de "fellow". Il y a beaucoup de réactions dans la salle.

Et presque sans crier gare, Talib Kweli et Yasiin Rey, qui forment le duo Black Star, entonnent leur rap. Le one-man-show de Dave Chappelle se transforme alors en concert de rap.

Si le format peut surprendre, en France, c'est monnaie courante aux États-Unis. Et si le spectacle affiche plus de deux heures au compteur, en réalité, la tête d'affiche, celui que tout le monde est venu voir, n'est finalement sur scène que la moitié du temps. C'est aussi ça un show à l'Américaine.

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 18 janvier 2022 au 23 janvier 2022

×

    Lieu

    80 bld Rochechouart
    75018 Paris 18

    Accessibilité

    Tarifs
    Au Trianon : 111€ - 138,5€
    A l'Apollo théâtre : 166€

    Plus d'informations
    Au Trianon à 21h.

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche