This page is not available in your language, please, choose yours

Le Lac des Cygnes à l'Opéra Bastille : notre critique

Publié le 6 avril 2015 Par Marine S.
Le Lac des Cygnes à l'Opéra Bastille : notre critique

Infos pratiques

Du... 7 décembre 2016
Au... 31 décembre 2016


8 Rue Scribe
75009 Paris 9

Jusqu'au 31 décembre 2016, la version de Rudolf Noureev du ballet de Marius Petipa Le Lac des Cygnes est donnée à l'Opéra Bastille. Un rendez-vous dont le succès est assuré.

C’est un bien cruel monde dans lequel évolue le cygne blanc de Rudof Noureev, star incontestée du majestueux Lac des Cygnes. La belle, femme le jour, cygne la nuit, emprisonnée par un malice, se voit ravir l’homme qu’elle aime, le prince Siegfreid, et qui aurait pu la sauver de son triste sort, par son double maléfique, en réalité, la fille de son malfaiteur, Rothbacht. Elle est contrainte de rester auprès de celui-ci, précepteur aussi beau qu'il est maléfique et manipulateur... L'histoire se termine ainsi, de manière brusque et froide. 

Tout ce malheur, toute cette détresse et cette injustice, inspirent pourtant. Rudolf Noureev, danseur étoile, maître de ballet et directeur de l’Opéra de Paris avant son décés en 1993, a retravaillé la version créée par Marius Petipa, et c’est celle-ci qui est aujourd’hui présentée à l’Opéra de Paris : succès assuré pour la grande maison, dont la danse est aujourd’hui dirigée par Benjamin Millepied. Rappelons la petite anecdote rigolote : c’est ce même chorégraphe qui entraina Nathalie Portman lors du tournage du film Black Swan, film inspiré directement de l’histoire tragique du Lac des Cygnes.

Le Lac des Cygnes, ballet classique par excellence, qui met en lumière toute la beauté de cet art, se distingue surtout pour ses danseuses-cygnes, dont les tableaux groupés et esseulés sont une véritable merveille de technique et de grâce. Noureev a aussi rendu l'intrigue du ballet plus subtile, moins manichéenne, et la psychologie des personnages est plus approfondie. Les costumes signés Franca Squarciapino soulignent cette façon aérienne qu'on les ballerines de danser. Tout n'est que pureté et enchantement. La partition si particulière de Tchaïkovski, dont la direction est signée Kevin Rhodes, est sans surprise, époustouflante. 

Infos pratiques :

Le Lac des Cygnes, à l'Opéra Bastille, du 5 au 31 décembre 2016.

Tarifs : de 5 à 130€

Spectacle complet. Conditions sur les places de dernières minutes à consulter sur le site de l'Opéra de Paris.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement