This page is not available in your language, please, choose yours

On a volé le bras de Costentenus au Cirque Électrique : coup de coeur !

Publié le 20 octobre 2015 Par Maïlys C.
On a volé le bras de Costentenus au Cirque Électrique : coup de coeur !

Infos pratiques

Du 21 octobre 2015
Au 29 octobre 2015


20, place du Maquis du Vercors
75020 Paris 20

10 euros (à partir de)

La revue d'art HEY ! est décidément hyperactive : présente à la Halle Saint-Pierre pour sa troisième exposition d'art contemporain alternatif, elle est également à l'origine d'un spectacle façon freak show sur la scène du Cirque Électrique, "On a volé le bras de Costentenus", à découvrir du 21 au 29 octobre 2015.

L'histoire est la suivante : Constentenus était un grand tatoué de la fin du XIXème siècle, paradant dans les foires et sur les scènes des cabarets devant des foules hurlantes. Son corps tout entier était recouvert de tatouage animaliers, du plus petit des orteils jusqu'au haut du front en passant par le sexe. Véritable star de l'histoire du tatouage, Constentenus n'a laissé de lui que son bras, conservé religieusement par une troupe de foldingues. Mais, malheur ! La précieuse relique a disparu : on a volé le bras de Constentenus ! 

Sous le chapiteau du Cirque Électrique, les numéros de cirque et de foire s'enchaînent sur fond de récit de l'histoire des grands tatoués. La troupe des adorateurs de Constentenus n'a rien à envier à sa folie : dès les premières secondes du spectacle, le ton est donné avec une créature faite de chair et de poils s'affairant sur une haute barre verticale, dansant et se suspendant au-dessus du vide avec une agilité de singe. Un homme l'accompagne en musique en alternant bruits sauvages et instrument exotique et profond. L'image est belle, "merveilleusement étrange et étrangement merveilleuse".

Anne et Julien, créateurs de la revue Hey !, se transforment pour l'occasion en conteurs fantastiques de cette histoire farfelue. Ils introduisent un homme à plusieurs visages, une danseuse qui s'agite sur des morceaux de verre brisé enflammés ou disparaît derrières deux grands éventails de plumes... Claquettes, paillettes, gravures, gramophones et autres orgues de barbarie complètent le tableau de ce spectacle fou, sensuel et bizarre. Les numéros s'enchaînent dans un hommage noir aux bandits, aux malheureux, aux enfants de la liberté. Sublime, sublime, sublime.

Informations pratiques : 

On a volé le bras de Costentenus
Au Cirque Électrique, métro Porte des Lilas
Du 21 au 29 octobre 2015
Du mercredi au samedi à 21h et le dimanche à 17h0
Durée: 1h30

A partir de 12 ans
Tarif Réduit : 10€ - 12€
Tarif Plein : 16€
Réservations : reservation@cirque-electrique.com - 09 54 54 47 24  

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement