Nous qui sommes cent au théâtre des Déchargeurs : notre critique

Le théâtre des Déchargeurs présente "Nous qui sommes cent" du 3 avril au 26 juin 2017. Écrite par Jonas Hassen Khemiri, la pièce raconte l'histoire de la vie d'une femme à travers trois aspects de sa personnalité.

Elles sont trois, en tutus à paillettes : trois incarnations des moi différents qui se battent dans l'esprit d'une femme moderne. L'une invite à la liberté, l'autre à être popote et obéissante quand la dernière veut s'amuser. Elles changent d'humeur comme de chemise et tiraillent l'esprit de la femme dans une schizophrénie impossible.

Aussi, des images noires pourrissent son esprit et parasitent ses pensées : des blessures, des catastrophes, des visages en sang et des membres coupés font irruption dans son quotidien, en rappel constant de l'horreur du monde.

Si le texte de Jonas Hassen Khemiri ne séduit qu'à moitié, manquant de profondeur, d'originalité et de sensibilité, l'interprétation des trois comédiennes (Caroline Monnier, Laura Perrotte et Isabelle Seleskovitch) est remarquable : mettant une énergie folle au service de ces visions de la femme contradictoires et contrariées, elles offrent au spectacle toute sa légitimité et sa force. Chapeau les filles ! 

Informations pratiques :

Nous qui sommes cent
Au théâtre des Déchargeurs
Du 3 avril au 26 juin 2017
Réservations en ligne à partir de 10 euros

Maïlys C.
Dernière modification le 12 mars 2017

Informations pratiques

Horaires
Du 3 avril 2017 au 26 juin 2017

×

    Lieu

    3 Rue des Déchargeurs
    75001 Paris 1

    Accès
    Métro : Châtelet / sortie rue de Rivoli

    Tarifs
    à partir de : 10 €

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche