7 Morts sur Ordonnance au Théâtre Hébertot, notre critique

Anne Bourgeois et Francis Lombrail adaptent pour le théâtre "7 Morts sur Ordonnance", film de Jacques Rouffio sorti en 1975. A voir au théâtre Hébertot jusqu'au 5 mai 2019.

Francis Lombrail présente actuellement "7 Morts sur Ordonnance" au théâtre Hébetot, sa version, pour les planches, du long-métrage de Jacques Rouffio sorti en salles en 1975.
La pièce se joue du mardi au dimanche jusqu'au 7 avril 2019, puis du vendredi au dimanche du 12 avril au 5 mai 2019.

"7 Morts sur Ordonnance" raconte l'histoire de deux brillants chirurgiens qui disparaissent dans les mêmes conditions, à 15 ans d'écart, tous deux victimes de sournoises manipulations d'un chef de clinique voyant d'un mauvais œil leur réussite qui lui fait de l'ombre.
Pouvoir, argent et honneur sont au cœur de cette intrigue inspirée de faits réels qui ont eu lieu dans une grande ville de province.
Fragilités, chantage et harcèlement sont au menu de cette pièce. Comment ces deux grands professionnels ont-ils été précipités vers cette fatale issue ?

Pour sa nouvelle adaptation (après notamment "12 Hommes en Colère" et "Misery" joués au théâtre Hébertot en début de saison), Francis Lombrail a fait appel à Anne Bourgeois, qui signe également la mise en scène.
Ensemble, ils adaptent pour la première fois au théâtre, le film de Jacques Rouffio, nommé en 1976 aux César dans la catégorie du Meilleur film, avec Michel Piccoli, Gérard Depardieu et Jane Birkin.

Les comédiens Bruno Wolkowitch, Claude Aufaure, Valentin de Carbonnières, Jean-Philippe Puymartin, Julie Debazac, Francis Lombrail, Jean-Philippe Bêche et Bruno Paviot sont à l'affiche cette version au théâtre de "7 Morts sur Ordonnance".

Notre critique :

Le choix du traitement de ce fait divers, sur le registre du drame psychologique, nous surprend d'abord, car on aurait plutôt attendu un thriller (comme pour "Misery").
Un seul et unique décor sert pour toutes les scènes : de grands panneaux blancs qui s'éclairent de lumière de couleurs différentes pour symboliser les différents lieux. Ce qui donne une bonne touche de modernité à la pièce. De belles lumière mettent en valeur les acteurs.
Les scènes sont entrecoupées par une musique angoissante (comme pour "Misery"), ce qui apporte du dynamisme à la pièce. Mais, malgré cela, elle souffre, tout de même, d'un petit manque de rythme. Elle dure plus d'1h30 et l'histoire mériterait d'être un peu raccourcie, car on devine facilement la fin. Ce n'est pas un secret.
Dans leur écriture et la mise en scène, Anne Bourgeois et Francis Lombrail ont choisi de mêler des scènes du présent et du passé, comme le film, notamment avec le personnage, décédé, du docteur Berg, interprété par Valentin de Carbonnières.
Claude Aufaure réussit à rester constant, tout au long de la pièce, dans la peau du professeur Brézé dont la voix, l'intonation et la façon de parler nous agace. Quant à Bruno Wolkowitch, qu'on avait aimé il y a longtemps dans "PJ" sur France 2 et il y a un peu moins longtemps dans "Pluie d'Enfer" au théâtre avec Olivier Marchal, il est bon dans le rôle du docteur Losseray, ce cardiaque qui s'énerve...

Laura B.
Dernière modification le 29 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 29 janvier 2019 au 5 mai 2019

×

    Lieu

    78 bis boulevard des Batignolles
    75017 Paris 17

    Tarifs
    A partir de : 15 €

    Site officiel
    theatrehebertot.com

    Réservations
    sortiraparis.spectacles.carrefour.fr

    Plus d'information
    Du mardi au samedi à 21h.
    Le dimanche à 15h30.

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche