Coronavirus : les rassemblements de plus de 100 personnes interdits

Par Rizhlaine F. · Publié le 13 mars 2020 à 13h27 · Mis à jour le 13 mars 2020 à 13h37
En raison de l’épidémie de nouveau Coronavirus, le premier ministre Edouard Philippe annonce une nouvelle mesure ce vendredi 13 mars 2020 : désormais les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits. Le ministère n'a pas précisé s'il s'agissait uniquement dans un milieu confiné. Une précaution qui engendre l’annulation de certains évènements et un certain changement de mode de vie à Paris.

L’épidémie mondiale et l’apparition d’un nouveau coronavirus entraînent de nouvelles mesures sanitaires en France. Ce vendredi 13 mars 2020, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé une nouvelle mesure de sécurité sanitaire : désormais, tous les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits en France. Au lendemain de l'annonce de la fermeture des écoles dans tous le pays à partir de lundi prochain, cette décision se répercute sur l'organisation de nombreux évènement à Paris et en France, 

Aucune précision n'a été apportée entre l'interdiction dans les manifestations à l'air libre et celles en milieu confiné. Tout au long de la semaine, les annonces se sont succédées afin de lutter contre la menace. La veille, jeudi 12 mars 2020, le président Emmanuel Macron s'exprimait sur les nouvelles mesures en vigueur en réponse à l'épidémie de coronavirus. La Ville de Paris ainsi que la RATP ont également révélé les précautions prises afin de limiter la propagation du virus.

Cette annonce entraîne d’ores et déjà l’annulation de certains évènements en région parisienne : le semi-marathon de Paris n’aura donc pas lieu et le salon de l’agriculture ferme ses portes un jour plus tôt. Mais aussi, par voie de conséquence, tous les évènements de plus petite ampleur. A ce jour, ce sont 2876 cas qui sont enregistrés en France, ainsi que 61 décès. Depuis ce vendredi 13 mars 2020, le pays est passé dans une nouvelle étape, celle qui précède le confinement généralisé sans doute. 

Avec cette nouvelle mesure de sécurité, le gouvernement espère ainsi freiner la propagation du virus afin de retarder, voire d’éviter le stade 3, phase à laquelle le virus est considéré comment circulant activement sur le territoire. Une menace "inexorable" d'après les autorités sanitaires. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche