Covid : comment s'organisent les enterrements après le déconfinement ?

Par Cécile D. · Publié le 11 mai 2021 à 09h29 · Mis à jour le 11 mai 2021 à 09h29
Pendant de longs mois, les enterrements et les cérémonies funéraires sont restés très limités. Avec le déconfinement, à partir du 19 mai 2021, les règles changent. Comment s'organisent les obsèques de proches ? Quelles sont les mesures sanitaires mises en place dans les lieux de culte, crématoriums et cimetières ? On fait le point.

La deuxième phase du déconfinement approche et avec elle, de nombreux changements dans les règles qui étaient édictées jusqu'à présent. En période de pandémie, et avec les restrictions liées aux confinements, les enterrements et les cérémonies funéraires ont connu bien des changements. 

Depuis plusieurs mois, ces cérémonies étaient donc limitées à 30 personnes maximum. Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, Jean Castex a dévoilé les nouvelles mesures qui régissent ces événements.

Les cérémonies funéraires et les enterrements en extérieur peuvent accueillir jusqu'à 50 personnes à partir du 19 mai. La jauge passe à 75 personnes à partir du 9 juin. Puis la jauge de limitation de personnes est supprimée à partir du 30 juin.

Pour les cérémonies religieuses en intérieur, à partir du 19 mai, seul un siège sur trois peut être occupé et il faut se positionner en quinconce entre chaque rangée. Puis, à partir du 9 juin, la règle passe à un siège sur deux utilisé. Tous les sièges peuvent être utilisés à partir du 30 juin.

Le Premier ministre ne s'est cependant pas exprimé au sujet des crématoriums et les funérariums. On estime, jusqu'à nouvel ordre, que les règles dans ces lieux sont les mêmes qu'avant.

Crématoriums et funérariums : les mesures prises

Concernant les crématoriums et autres funérariums, c'est une autre paire de manche : pas de réglementation particulière, faisant de ce cas une zone grise dans la législation concernant le confinement. Mais les établissements ont pris les devants, chacun imposant des cérémonies restreintes, quand il y en a encore, avec un nombre de proches présents qui varie en fonction des lieux. En revanche, une règle en commun pour tous : la distanciation sociale.

Et concernant les décès liés au Coronavirus ? Là également, différentes mesures ont été prises. Le Haut conseil de la santé publique invite ainsi les établissements s'occupant des défunts à placer leur corps dans des housses mortuaires étanches et hermétiquement fermées pour éviter une éventuelle propagation, avant d'être conduit dans les chambres funéraires. Et de préciser que les cercueils doivent être fermés au plus vite et que les soins de conservations et de thanatopraxie sont interdits.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche