Coronavirus : l'hommage à Patrick Devedjian

Par Julie M. · Publié le 2 avril 2020 à 11h44 · Mis à jour le 2 avril 2020 à 11h44
Patrick Devedjian, président des Hauts-de-Seine et ancien ministre, est la première personnalité politique française à décéder du Covid-19 dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars 2020. Les altoséquanais lui rendent un dernier hommage sur internet.

Patrick Devedjian est décédé, à l'âge de 75 ans, des suites du coronavirus qu'il avait contracté quelques jours plus tôt comme il l'a indiqué sur Twitter le 26 mars 2020. L'ancien ministre, avocat de formation, avait servi sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy avant de devenir Président du conseil départemental des Hauts de Seine, poste qu'il occupait depuis 2007.

L'homme politique avait annoncé sa maladie sur Twitter jeudi dernier, en prenant soin d'apporter un message de soutien et de compassion envers le personnel hospitalier qui s'était occupé de sa prise en charge. Il se disait fatigué mais stabilisé et prêt à remonter la pente.

En plus de ses différentes fonctions politiques, Patrick Devedjian a également été nommé Administrateur du Musée du Louvre ainsi que Vice-président de la Société des Amis du Louvre. Il était "convaincu de l’intérêt de mener une politique culturelle comme instrument de cohésion sociale et d’intégration, il fut notamment à l’initiative de la construction de La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt et de Paris-La Défense Arena à Nanterre, et portait le projet de création du Musée du Grand Siècle dans la caserne Sully à Saint-Cloud."

Patrick Devedjian a été inhumé le mercredi 1er avril 2020 au cimetière d'Anthony en présence de sa femme et de ses deux enfants. En attendant un hommage des élus et des agents du département, qui sera organisé dès la fin de la période de confinement, le conseil départemental des Hauts-de-Seine a décidé d'ouvrir en ligne un livre virtuel pour Patrick Devedjian. Les anonymes peuvent y écrire quelques mots en ligne.

On y découvre des mots de condoléances et de remerciement aussi bien de personnalités politiques que d'anonymes attristés, comme Suela :

"Grâce au Président du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian, j'ai trouvé une famille en France auprès de l’école française des femmes.
J'ai appris la langue française et également la culture de ce pays.
Merci Monsieur le Président. (Suela, apprenante à l'Ecole Française des Femmes de Châtenay-Malabry)"

 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Site officiel
my.hauts-de-seine.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche