Coronavirus : le Vélib' gratuit jusqu'à la fin du confinement pour les trajets de moins d'une heure

Par Caroline J. · Publié le 31 mars 2020 à 09h48 · Mis à jour le 31 mars 2020 à 09h55
Alors que le trafic RATP est fortement réduit suite à la mise en place du confinement, le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole annonce la gratuité des Vélib’ « pour les déplacements autorisés » et les « trajets de moins d'une heure ». Ce geste commercial sera mis en place jusqu’à la fin de la période du confinement.

Voilà une offre qui va faire parler… Alors que la France est en confinement depuis le 17 mars dernier et, au moins, jusqu’au 15 avril 2020, le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole annonce la gratuité des Vélib’ jusqu’à la fin de la période de confinement. 

« Les trajets à Vélib' (deviennent) gratuits pour accompagner les déplacements autorisés pendant le confinement », a annoncé dans un communiqué le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole.

Mais attention, l’exploitant précise que cette mesure est limitée aux « trajets de moins d'une heure » et aux « déplacements autorisés », comme rejoindre son lieu de travail ou faire des achats de première nécessité. Concernant l’exercice physique à vélo, on rappelle que le ministère de l'Intérieur en a explicitement exclu l'usage du vélo. Si la bicyclette est interdite pour le loisir, elle est en revanche autorisée pour les déplacements justifiés. Le ministère des transports a en effet confirmé au Monde que le vélo était autorisé, « sous réserve que l’utilisateur soit porteur de l’attestation dûment renseignée ».

On rappelle que la RATP a fortement réduit son trafic depuis la mise en place du confinement avec un service assuré entre 30% et 50% pour les métros. Pour les RER A et RER B, 30% des trains circulent en moyenne.

Les personnels soignants connaissent donc des difficultés pour se rendre sur leur lieu de travail. Île-de-France Mobilités a d’ailleurs mis en place 20 navettes de bus exclusivement réservées aux soignants afin qu’ils puissent rejoindre les différents hôpitaux de Paris.

A ce sujet, l'exploitant des Vélib' confie avoir constaté, depuis le début du confinement, "une augmentation très significative de la part des trajets depuis ou à destination des principaux établissements hospitaliers", avant d’ajouter "ils représentent 20% des déplacements". "Une attention renforcée est portée à la régulation des 70 stations identifiées dans ces zones." précise-t-il

Pour les personnels soignants mais aussi pour les autres « déplacements autorisés », le Vélib’ sera donc gratuit s’il ne dépasse pas la durée d'une heure. Une mesure qui se discute puisqu’on rappelle que de nombreux opérateurs de trottinettes et vélos en libre-service ont suspendu leur offre jusqu'à nouvel ordre dans le contexte de lutte contre le coronavirus. D’ailleurs, si vous comptez utiliser le Vélib’, n’oubliez pas de bien vous désinfecter les mains juste après et d'adopter tous les gestes barrières nécessaires.

Enfin, sachez que la gratuité des Vélib' sera rétroactive. Ainsi, les déplacements de moins d'une heure effectués depuis le 17 mars seront aussi remboursés.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche