Coronavirus : bientôt des masques grand public "d'une capacité de filtration de 90%" annonce Véran

Par Caroline J. · Publié le 21 avril 2020 à 12h56 · Mis à jour le 21 avril 2020 à 13h02
Alors que les masques continent d’alimenter les débats, le Ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué, le 21 avril sur France 2, que plus d’une centaine d’entreprise sont actuellement mobilisées en France pour « produire des masques grand public lavables, réutilisables, d'une capacité de filtration de l’ordre de 90% », et « dont la distribution commencera bientôt ».

Alors que les masques étaient jugés inutiles par le gouvernement au début de l’épidémie de covid-19, les avis ont radicalement changé. Lors d’un nouveau point presse, le 19 avril dernier, le Premier ministre Edouard Philippe et le Ministre de la Santé Olivier Véran ont évoqué la question du port du masque pour les professionnels de la santé mais aussi pour le grand public. Cette semaine, le gouvernement doit ainsi destocker 5 millions de masques pour les soignants toutes catégories comme « les ambulanciers, préparateurs en pharmacie, sage-femmes, aides domiciles, manipulateur radio… ».

En ce qui concerne le reste de la population française, Olivier Véran en a dit un peu plus le 21 avril lors d’une interview pour France 2 dans l'émission "Télé Matin". Le ministre a confié que "plus d'une centaine d’entreprises sont mobilisées" en ce moment dans le pays pour fournir à la population "des masques d'une capacité de filtration de l’ordre de 90%", soit "quasiment la même qualité de filtration que ceux des soignants".


En revanche, Olivier Véran n’a évoqué aucune date précise de distribution pour ces masques de protection très attendus par le grand public. « Lavables et réutilisables » ils seront distribués « bientôt », a fait savoir le ministre de la Santé et des Solidarités, précisant qu’il n’y avait pas « vocation à opposer Etat et collectivités » sur la question de la distribution ». « On a vocation, dans notre pays, à s’appuyer sur toutes les bonnes volontés d’acquisition, d’achat, de production et de distribution, en lien avec les pharmacies, la grande distribution, avec les transports en commun, avec les entreprises…» a rajouté le ministre. 

Lors de la conférence de presse du 19 avril, Edouard Philippe et Olivier Véran avaient indiqué "un amorçage de l'Etat" et un travail "avec les maires et pourquoi pas avec la grande distribution". Le Premier Ministre avait également précisé que le port du masque sera « probablement obligatoire » dans les transports publics à partir du 11 mai.

On rappelle que certains pays européens ont rendu obligatoire le port du masque comme par exemple la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque, ou encore au Luxembourg.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche