En confinement, les Français se lavent moins souvent

Par Manon C. · Publié le 22 avril 2020 à 10h41 · Mis à jour le 23 avril 2020 à 15h54
En confinement, les Français se lavent moins souvent. C'est la conclusion d'un sondage de l'Ifop, paru ce jour.

Les clichés sur les Français qui ne se lavent pas se révèleraient-ils vrais ? D'après un sondage réalisé par l'Ifop et paru ce jour, on apprend que les habitudes des Françaises et des Français en matière d'hygiène, en ces temps de confinement, ont changé, et ce n'est pas très glorieux. 

En effet, le sondage de l'Ifop, réalisé les 3 et 4 avril derniers* pour 24matins, révèle qu'à peine la moitié des Français déclarent continuer à se laver au moins une fois par jour et une partie des personnes interrogées reconnaissent se laver moins souvent qu'avant le début du confinement. Ainsi, seulement 67% des sondés déclarent pratiquer une toilette complète quotidienne en confinement, contre 76% avant le confinement.

"Cette absence de toilette quotidienne constitue, comme dans les précédentes enquêtes, un phénomène plutôt masculin, affectant avant tout les seniors, dont les pratiques en matière d'hygiène ont été inculquées à une époque où le confort sanitaire de base (comme l'eau courante, la salle de bains, la douche…) n'était pas aussi répandu", souligne l'étude.

En effet, 61% des hommes interrogés déclarent procéder à une toilette complète en moyenne au moins une fois par jour, contre 74% des femmes. Et 49 % des hommes de 65 ans et plus déclarent se laver entièrement tous les jours, contre 67 % des moins de 25 ans.

Le sondage de l'Ifop met aussi en exergue le fait que les hommes confinés seuls sont ceux qui se lavent le moins. Ainsi, chez les hommes vivant seuls, la fréquence de lavage quotidienne est la plus faible : 49% contre 70% des hommes vivant à plusieurs dans le foyer. 

Au niveau des sous-vêtements, c'est là que le bât blesse puisque 68% des hommes interrogés déclarent changer quotidiennement de sous-vêtements, contre 73% avant le confinement, alors que 91% des femmes changent de sous-vêtement tous les jours. Ainsi, 41% des hommes vivant seuls admettent ne pas changer de slip ou de caleçon tous les jours, contre 15% des femmes seules.

Chez les femmes, le sondage Ifop démontre aussi une nouvelle tendance à ne pas porter de soutien-gorge, surtout chez les femmes jeunes et/ou vivant seules (8% contre 3% avant le confinement). 5% des hommes interrogés déclarent, pour leur part, ne jamais/presque jamais porter de slip, contre 1% avant le confinement.

*Une étude réalisée auprès d'un échantillon de 1 016 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche