Coronavirus : l'Académie de médecine recommande le port du masque obligatoire dès maintenant

Par Alexandre G. · Publié le 22 avril 2020 à 19h09 · Mis à jour le 23 avril 2020 à 14h34
L'Académie de médecine s'est prononcée ce mercredi 22 avril 2020 pour le port d'un masque anti-projections "obligatoire dans l'espace public", afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19. L'institution insiste sur l'urgence d'aller plus loin qu'une "simple recommandation", comme le préconise le gouvernement aujourd'hui.

Le port du masque pour tous obligatoire, dès maintenant. C'est en substance le message adressé par l'Académie de médecine au gouvernement, ce mercredi 22 avril 2020. Alors que l'exécutif tarde à se prononcer sur la question du port du masque, l'institution met les pieds dans le plat et alerte sur le danger d'une décision trop tardive. D'après eux, "une simple recommandation ne peut suffire, chacun devant se considérer comme potentiellement porteur du virus et contagieux, même quand il est en bonne santé"

Pour les scientifiques, il s'agit surtout de ne pas laisser la moindre minute de plus à un éventuel relent de propagation du virus. Ils insistent sur le fait qu'"attendre le 11 mai pour faire porter le masque aux Français, c'est accorder trois semaines de répit au virus". À cette heure, le gouvernement s'active encore pour rassemble le plus de stocks de masques possibles, tandis que la Région Île-de-France et la Ville de Paris promettent en parallèle de distribuer des quantités de masques suffisantes pour protéger la population aux risques sanitaires

Dans le même temps, l'Académie de médecine avertir que "restreindre le port du masque dans les seuls transports en commun, c'est négliger tous les espaces publics où le risque demeure". L'institution va même plus loin, en précisant que "subordonner cette obligation à la fourniture gratuite de masques par l'Etat, c'est conforter la population dans une situation d'assistance et de déresponsabilisation". Elle conclut en rappelant qu'il est "possible dans chaque famille, de confectionner des masques en tissu artisanaux, à partir de matériaux courants non onéreux". A croire que l'Académie en appelle au bon sens de la population, plutôt qu'à l'action concrète de l'exécutif. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche