Coronavirus : les touristes Français autorisés à voyager en Espagne dès la fin juin ?

Par Caroline J., Elodie D., Rizhlaine F. · Publié le 31 mai 2020 à 17h52 · Mis à jour le 1 juin 2020 à 12h35
Les frontières avec l'Espagne seront-elles ouvertes plus tôt que prévu ? Le 23 mai dernier, le premier ministre espagnol Pedro Sanchez déclarait que les touristes étrangers seront de nouveaux accueillis à partir du mois de juillet. Mais le ministère du Tourisme espagnol a indiqué, le 31 mai, que les Allemands, Français et Scandinaves seraient finalement autorisés à voyager dans le pays à partir de la seconde quinzaine du mois de juin, dans le cadre d'une phase de test prévue aux Baléares et dans les Canaries.

La question des vacances après une longue période de confinement préoccupe. Où et quand pourra-t-on partir ? À l'étranger, en Europe ou en France, quels sont vos choix ? Le 23 mai dernier, une nouvelle option s'est présentée puisque le premier ministre espagnol Pedro Sanchez annonçait que l'Espagne pourra de nouveau accueillir des touristes à partir du début du mois de juillet 2020.

Mais la situation semble évoluer très vite dans le pays. Ainsi, le 30 mai, le ministère du Tourisme espagnol a indiqué que certains touristes pourraient finalement voyager sur le territoire plus tôt que prévu. Ce serait le cas pour les Allemands, les Français ainsi que les Scandinaves. Ces derniers auraient en effet l’autorisation de se rendre dans le pays à compter de la deuxième quinzaine de juin. Selon un porte-parole, la date du 22 juin serait sur la table. À compter de cette date, les touristes allemands, français et scandinaves ne seraient donc plus soumis à une mise en quarantaine dès leur arrivée dans le pays.

L’Espagne compte en effet mettre en place une phase de test afin de relancer le secteur touristique, en berne depuis le début de la crise sanitaire. Certaines régions du pays se sont d'ailleurs portées volontaires pour participer à ce projet test, comme les Baléares et les Canaries. Reste à savoir si d’autres régions touristiques, comme l’Andalousie, la Catalogne ou encore Valence seraient aussi intéressées par ce projet.

En revanche, les touristes britanniques, très nombreux à venir chaque année en Espagne, seraient exclus de ce projet pilote en raison de leur situation épidémiologique, considérée encore comme risquée à ce jour.

On rappelle que l'Espagne limite jusque là les entrées dans le pays. En ce moment, "l’entrée sur le territoire espagnol demeure limitée aux ressortissants espagnols, aux personnes résidant en Espagne, aux travailleurs transfrontaliers et aux personnes pouvant prouver un cas de force majeure ou une situation d’impérieuse nécessité." Il faut dire que de nombreux pays ont fermé leurs frontières, et ce, pour contrôler la circulation du coronavirus

Le 31 mai, Pedro Sanchez, le chef du gouvernement espagnol, a également indiqué espérer que le déconfinement sera achevé le 1er juillet dans tout le pays. « Le 1er juillet, j’espère que tout le territoire espagnol pourra récupérer sa liberté de circulation, s’il n’y a pas de changement dans l’évolution de l’épidémie de nouveau coronavirus », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, avant d’indiquer la prolongation de l’état d’urgence sanitaire. « Nous sommes sur le point d’arriver à bon port […], d’en terminer avec cette urgence sanitaire mais nous avons encore besoin d’une dernière prolongation de quinze jours de l’état d’alerte, qui devait prendre fin le 7 juin ».

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche