Confinement : l'Académie de médecine alerte sur les problèmes de sommeil des enfants

Par Charlene S. · Publié le 5 mai 2020 à 16h02 · Mis à jour le 5 mai 2020 à 17h05
Dans un communiqué publié lundi dernier, l'Académie de médecine alerte sur l'utilisation trop fréquente des écrans pendant cette période de confinement. L'institution remarque ainsi des problèmes de sommeil chez les enfants et les adolescents.

Le problème est toujours d'actualité ! Un sondage réalisé au début du confinement révélait déjà cela : les Français ont du mal à dormir pendant le confinement. Isolement, stress, manque d'activité... Les raisons de ce dérèglement biologique sont nombreuses car il est vrai que le confinement change nos habitudes du quotidien. Cette fois, c'est l'Académie de Médecine qui alerte sur ce fait remarqué particulièrement chez les enfants et les adolescents. Dans un communiqué publié ce lundi 4 mai, l'institution alerte sur la perturbation de sommeil chez les plus jeunes notamment à cause d'une utilisation abusive des écrans pendant le confinement.

Ce n'est pas la première fois que les écrans sont pointés du doigt. En effet, la perturbation du sommeil est provoqué par la "raie bleue du spectre lumineux" qu'émettent les portables, tablettes ou écrans de télévisions. "Cette lumière freine la sécrétion de mélatonine, hormone facilitatrice du sommeil" rappelle ainsi l'Académie de Médecine dans son communiqué. L'organisme se retrouve donc perdu dans ses repères entre le jour et la nuit. Elle souligne également les conséquences que cela peut avoir sur l'état de santé des enfants : "troubles de l'humeur, des troubles de l'appétit, des troubles de la vigilance et une fatigue persistante”.

L'Académie de Médecine préconise donc aux parents quelques conseils à mettre en place pour éviter cela, le but étant de recréer un bon rythme biologique. Voici les recommandations que vous pouvez retrouver dans le communiqué

  • limiter l'utilisation des consoles dans la journée et également l'heure qui précède le coucher
  • ne pas exposer aux écrans les enfants de moins de 3 ans
  • organiser des activités dans la journée selon un horaire régulier
  • mettre à profit l'heure de sortie quotidienne pendant le confinement pour inciter l'enfant à se dépenser
  • être attentif au signe de repli sur soi de l'enfant révélateur d'un mal-être qui peut nécessiter une prise en charge médicale

En bref, privilégiez des activités sans écrans. Mais vous ne savez pas lesquelles ? Activités manuelles, activités pédagogiques ou recettes de cuisines à réaliser en famille, les idées ne manquent pas ! 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche