Les 60km de coronapistes vont être pérénisées dès cet été 2021

Par Elodie D. · Publié le 8 avril 2021 à 10h26 · Mis à jour le 8 avril 2021 à 10h31
Les 60km de pistes cyclables provisoires créées pour le déconfinement vont être pérennisées. Les travaux vont s'étaler sur deux ans, à partir de juillet 2021 sur l'avenue de la République, qui sera la première piste pérennisée. En somme, les signalisations oranges obligatoires vont disparaitre, et laisser place à des "aménagements en dur plus qualitatifs", selon David Belliard, l'adjoint à la maire de Paris en charge du dossier.

« Dans Paris à vélo on dépasse les autos », chantait Joe Dassin. Avec la crise sanitaire du coronavirus, la mairie de Paris a ouvert 60 km de pistes cyclables supplémentaires, les coronapistes selon l'expression, des pistes temporaires qui sont actuellement peintes en jaune d'après la loi.

En septembre dernier, invitée sur Europe 1, Anne Hidalgo avait déjà affirmé que les 50 kilomètres de coronapistes seraient pérennisées, s'ajoutant aux 1000 kilomètres de pistes cyclables que comptait la capitale. Nous voici quelques mois plus tard, et les coronapistes sont encore bien visibles, et enflent le débat sur la propreté et la beauté de Paris sur les réseaux sociaux. Certains considèrent que les signalétiques jaunes dégradent le paysage, avec des messages au ton donné par le hashtag SaccageParis. C'est oublier la législation et le code de la route, qui considèrent que toute signalétique temporaire doit être jaune.

David Belliard, l'adjoint à la maire de Paris en charge notamment de la transformation de l'espace public, des transports et des mobilités, a profité d'un passage sur France Bleu Paris pour annoncer que la pérennisation des "coronapistes" va débuter cet été "avec un premier chantier avenue de la République." le chantier devrait durer deux mois. Et pour se justifier, David Belliard précise "On ne fait pas que remplacer la peinture jaune par de la peinture blanche". Le chantier sera l'occasion d'un aménagement spécifique, d'un montant estimé à 800.000 euros. 

"Nous avons fait une réunion publique avec le maire du 11e arrondissement pour discuter du projet proposé", explique David Belliard. "En fonction du retour d'expérience, on modifie des choses, on discute du type d'aménagements, de la meilleure façon de faire à tel croisement". D'autres coronapistes seront ainsi pérennisées, avec un horizon de 60km de pistes cyclables en 2022. 

Mais la Ville de Paris ne va pas s'arrêter en bon chemin, et compte lancer l'acte 2 de son plan vélo avec la création de nouvelles pistes cyclables.

Informations pratiques

Site officiel
www.paris.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche