Paiement sans contact : le plafond de 50 euros ne sera pas toujours automatique

Par Charlene S. · Publié le 11 mai 2020 à 16h06 · Mis à jour le 11 mai 2020 à 17h12
Le paiement sans contact est l'un gestes prôné par le gouvernement pour limiter la propagation du Covid-19. Pour favoriser son utilisation, son plafond passe donc de 30 euros à 50 euros dès aujourd'hui. Mais cela n'est pas automatique pour tout le monde. On vous explique tout !

Les mesures pour lutter contre la pandémie de coronavirus continuent. Parmi elles, le paiement sans contact est largement prôné dans les commerces voire même le seul accepté comme c'est le cas dans certains fast-food ouvert en drive. Ainsi, les banques, en accord avec le gouvernement, ont décidé d'augmenter le plafond des paiements sans contact le passant de 30 euros à 50 euros dès aujourd'hui. Cependant, alors que le déconfinement commence en France, cette mesure ne sera pas automatique pour tout le monde. 

Début mai, le Groupement des cartes bancaires (GIE CB) affirmait que ce changement sera opérationnel et automatique pour environ 90% des cartes bancaires. Les établissements bancaires comme BNP Paribas, Crédit agricole, La Banque postale, LCL, Crédit mutuel, Fortuneo, Axa Banque, Orange Bank etc... ont ainsi fait le nécessaire pour que ce dispositif soit prêt dès ce lundi 11 mai. Pour les autres clients, pas besoin de changer votre carte bancaire mais cela ne sera pas automatique.

Pour activer le paiement sans contact à hauteur de 50 euros d'achats, cela nécessitera une petite manipulation de votre part. Certaines banques, comme la Société Générale, ont annoncé que leurs clients devront effectuer un retrait au distributeur ou payer une première fois en faisant leur code pour activer la nouvelle fonction. En effet, certaines cartes ont besoin de passer par un serveur pour que ces nouveaux paramètres soient directement intégrés dans la puce de la carte.

Enfin, des banques comme BNP Paribas, ont indiqué que « la mise à jour se fera progressivement à compter du 11 mai et devrait s’étaler jusqu’à fin mai-début juin ». Une mesure barrière qui vient donc compléter les autres gestes sanitaires avec lesquels les commerces ont dû s'adapter pour rouvrir dès ce 11 mai

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche