Des médecins demandent la réouverture des parcs et des jardins à Paris

Par Charlene S. · Publié le 14 mai 2020 à 15h27 · Mis à jour le 15 mai 2020 à 13h10
La CSMF, le premier syndicat de médecins libéraux, s'est joint à la demande d'Anne Hidalgo concernant la réouverture des parcs et des jardins à Paris. Selon ce collectif, il en va de la santé mentale des parisiens.

Le bras de fer continue ! Si dans les départements verts les habitants peuvent de nouveau profiter des parcs depuis le 11 mai, ce n'est toujours pas le cas dans les départements en zone rouge. A Paris, les portes des parcs et jardins restent donc désespérément fermées. Depuis plusieurs jours, la maire de Paris, Anne Hidalgo, réitère sa demande au gouvernement pour avoir l'autorisation les rouvrir... en vain ! Ce jeudi 14 mai, c'est au tour de la CSMF, un syndicat de médecins libéraux, de prendre la parole pour eux aussi demander la réouverture des espaces verts et se joindre à la maire de Paris.

Dans un communiqué, ce collectif de médecins explique la nécessité de cette mesure car il s'agit là de la santé mentale des parisiens. En effet, après deux mois de confinement, ces médecins jugent primordial que les parisiens puissent "s'aérer" de nouveau en se rendant dans les parcs et jardins. Cela est d'autant plus nécessaire pour "les parisiens, notamment les moins privilégiés qui vivent dans les zones les plus densifiées, n’ont pas eu la possibilité de respirer pendant le confinement et ne le supportent plus" signale la CSMF dans le communiqué. "Laissons-les s’aérer. Faisons confiance à leur civisme et à la mairie de Paris pour organiser cela" ajoute ce collectif de médecins qui appelle également le gouvernement à "réfléchir à la réouverture rapide des cafés et restaurants".

La maire de Paris, Anne Hidalgo, reçoit donc un soutien après avoir fait plusieurs demandes à ce sujet auprès du gouvernement. Des demandes qui se sont soldées jusqu'ici par un refus à cause d'un trop grand risque sanitaire. Une décision que ne comprend pas la maire de Paris lorsqu'elle constate qu'il est possible de prendre le métro et que certains trottoirs ou quais de la capitale sont bondés. Anne Hidalgo a par ailleurs proposé une ouverture des jardins et parcs de façon réglementée avec port du masque obligatoire et un filtrage à l'entrée pour éviter la surfréquentation de ces lieux.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche