Jean-Loup Dabadie : décès du scénariste et académicien

Par Rizhlaine F. · Publié le 24 mai 2020 à 17h07 · Mis à jour le 25 mai 2020 à 09h24
L'académicien Jean-Loup Dabadie s'est éteint à l'âge de 81 ans à l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris. L'annonce de son décès a été faite ce dimanche 24 mai 2020 par son agent.

Tour à tour parolier, romancier, académicien, scénariste, journaliste, c'est une figure forte de la culture française qui s'est éteinte. Ce dimanche 24 mai 2020, le décès de Jean-Loup Dabadie a été annoncée par son agent. Membre de l'académie française depuis 2008, celui auquel on doit notamment les paroles de la chanson " On ira tous au paradis" de Michel Polnareff est mort à l'âge de 81 ans des suites d'une maladie non liée au coronavirus à l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris. 

En tant que parolier il a marqué la chanson française. Parmi les artistes qui ont chanté ses mots se trouvent Michel Polnareff mais aussi Barbara, Julien Clerc, Dalida, Claude François, Jacques Dutronc, Johnny Hallyday ou encore Michel Sardou. "On ira tous au Paradis", "Lettre à France" ou encore "Femme je vous aime" il est à l'origine de grands tubes de la chanson française et l'ensemble de sa carrière s'est notamment vu récompensé en 2009 d'une Victoire de la musique d'honneur. 

Jean-Loup Dabadie c'est aussi un homme de cinéma qui a su apporter sa pierre à l'édifice de l'Histoire du 7ème art en France. C'est à lui qu'on doit les scénarios de films tels que " Un éléphant ça trompe énormément", "Nous irons tous au paradis" ou encore "Une Histoire Simple". Des oeuvres pour lesquelles il a été nominé pour le César du meilleur scénario original ou adaptation pendant trois années consécutives.

Partout sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient pour l'homme de lettre et de cinéma qui a tant contribué à la culture française.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche