Conservatoires : pas de réouverture avant septembre, inscriptions ouvertes dès juin

Par Alexandre G. · Publié le 25 mai 2020 à 18h52 · Mis à jour le 26 mai 2020 à 10h59
Fermés depuis le début du confinement, les conservatoires de la Ville de Paris et d'Île-de-France n'ont toujours pas de visibilité quant à une éventuelle date de réouverture. Les professeurs et élèves s'adaptent aux nouvelles conditions de travail, et bonne nouvelle : les inscriptions pour l'année prochaines ouvrent le 2 juin prochain.

Les conservatoires vont-ils sortir de leur mutisme un jour ? Depuis le début du confinement, les conservatoires d'art dramatique, de danse et de musique jouent tous au même tempo : les portes restent fermées, au moins jusqu'à fin juin. Avec le décret du 12 mai prononcé par la mairie de Paris, qui prolonge la fermeture des conservatoires "jusqu'à nouvel ordre", les élèves et professeurs ne sont pas près de repartir sur les mêmes bases qu'avant le coronavirus

Sauf que dans ces établissements spécifiques, la plupart des enseignements restent extrêmement difficiles à retransmettre en version numérique. Comment imaginer un apprentissage approfondi des arts dramatiques, de la danse ou de la musique à travers un écran, dans des espaces rarement aménagés ? C'est là tout l'enjeu des 17 conservatoires municipaux de la Ville de Paris et du Conservatoire à rayonnement régional (CRR). Pour Christophe Girard, adjoint chargé de la culture d'Anne Hidalgo à la Mairie de Paris, interrogé par Le Parisien, le bilan est positif : "tous les conservatoires ont réussi à mettre en place une continuité pédagogique"

Forcément, avant de donner son feu vert, la municipalité a pris en compte les difficultés que représentait la réouverture des conservatoires. Entre impossibilité d'aménager les espaces en fonction des impératifs sanitaires, et nombreuses difficultés à mettre en place les mesures barrières, l'adjoint estime que "c'est plus sage". Pour le directeur du conservatoire Mozart Pascal Gallois, la situation exceptionnelle a quand même du bon, puisqu'elle a "suscité beaucoup d'initiatives qui préfigurent la pédagogie à l'horizon de 20 ou 30 ans", précisant par la même occasion que l'enjeu est désormais "d'allier pédagogie traditionnelle et technologie virtuelle". 

Un nouvel équilibre à trouver, qui n'empêche pas les équipes de retourner sur le devant de la scène, pour mieux préparer l'après-confinement. Aussi, la mairie de Paris confirme que "les nouvelles inscriptions ouvriront le 2 juin", se félicitant du fait que "les réinscriptions d'élèves sont déjà très nombreuses, près de 50% se sont déjà réinscrits". Pour le moment, ils espèrent que "la crise sanitaire soit derrière nous à la rentrée". Dès le 2 juin, les élèves et professeurs devraient avoir un peu plus de visibilité, avec l'annonce de la phase 2 du déconfinement. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche