Fête de la musique 2020 : les pistes et hypothèses du ministre Franck Riester

Par Caroline J. · Publié le 26 mai 2020 à 10h58 · Mis à jour le 26 mai 2020 à 11h04
Pourra-t-on fêter la musique le 21 juin prochain comme la France le fait traditionnellement depuis 1982 ? Le ministre de la culture Franck Riester a indiqué sur France Info, le 26 mai, que "nous ne ferons pas la fête de la musique comme d'habitude" en raison de la crise sanitaire. Il a toutefois évoqué quelques hypothèses afin de célébrer comme il se doit cet incontournable événement musical.

Chaque été, cet événement draine dans les rues de Paris mais aussi partout en France des milliers de passionnés de musique. Il coïncide très souvent avec le premier jour de l’été dans le pays. Vous l’avez sans doute deviné, je vous parle de la fête de la musique. Initiée par Jack Lang en 1982, cette fête s’est par la suite internationalisée. Chaque année, ils sont très nombreux à sortir leurs instruments pour faire vivre la musique le temps d’une journée unique et offrir des performances lives totalement gratuites. Mais, en raison de la crise sanitaire, la fête de la musique sera-t-elle célébrée le 21 juin 2020 ? A en croire le ministre de la Culture, la réponse semble être oui.

Interrogé sur le sujet le 26 mai sur France Info, Franck Riester a toutefois indiqué que cette édition 2020 de la fête de la musique serait différente. "Bien évidemment nous ne ferons pas la fête de la musique comme d'habitude". "On a fait des préconisations au Conseil de défense pour un certain nombre de propositions de modèles de fête de la musique pour le printemps, en fonction de ce qu'on souhaite faire en matière de maîtrise de l'épidémie. Mais ce qui est certain, c'est qu'il faut fêter la musique", a précisé le ministre.

Alors, quelles sont les pistes envisagées par le gouvernement pour célébrer la musique le 21 juin prochain ? Le ministre Franck Riester a dévoilé quelques hypothèses : "Est-ce que c'est dans un format très réduit uniquement depuis nos balcons ou en numérique ? Ou est-ce qu'on pourra aller plus loin avec quelques concerts organisés en lien avec les maires et les préfets dans les territoires, en respectant bien sûr toutes ces consignes ? Est-ce qu'on organisera des événements phares qui mettront à l'honneur les musiciens, les artistes, les auteurs de notre pays qui sont formidables ? C'est sûr que ça ne sera pas le même modèle que d'habitude ". Le gouvernement devrait se prononcer sur la question très prochainement. 

Invité le 15 mai sur les ondes de RTL, Franck Riester avait déjà confié : "On essaie de proposer quelque chose qui ait de la gueule, qui permette aux Français de chanter, de jouer de la musique, sans prendre de risques." La fête de la musique 2020 pourrait donc bien avoir lieu cette année, du moins un "grand rendez-vous de musique" avait-il précisé. "C'est dans l'identité de nos compatriotes. On parlera musique, on verra musique", avait rajouté le ministre de la Culture. "On essaie de préparer quelque chose (...), y compris à l'extérieur. La limite est de ne pas prendre de risques avec des regroupements, un brassage de population trop important", avait toutefois averti le ministre. 

Franck Riester avait également indiqué que les radios ainsi que les télévisions étaient de leur côté en train de s'organiser pour le 21 juin. Il y a quelques jours, on apprenait que France Télévisions comptait proposer une grande émission spéciale autour de la musique le 19 juin. A suivre en prime time depuis l’AccorHotels Arena de Paris, elle se ferait toutefois sans public.

De son côté, la maire de Paris Anne Hidalgo avait pourtant confié dans les colonnes du Parisien, lors de son plan de déconfinement « je ne pense pas que la Fête de la musique puisse avoir lieu cette année à Paris », précisant toutefois que Paris Plages serait maintenu, mais « dans une forme allégée ».

On rappelle que le gouvernement a interdit tous les festivals et grands événements de plus de 5 000 personnes jusqu’au mois de septembre 2020. "Pour les autres, on espère pouvoir voir à partir de juin, juillet, août. Organiser des évènements culturels en tenant compte des contraintes", a confié le ministre de la culture. Le 6 mai, le chef de l’Etat Emmanuel Macron avait détaillé le plan de relance pour le secteur de la culture, insistant sur l’importance d’inventer un nouveau rapport au public en cette période de crise sanitaire. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche