Coronavirus : l'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France

Par Charlene S. · Publié le 27 mai 2020 à 12h51 · Mis à jour le 27 mai 2020 à 16h44
Selon un décret paru ce 27 mai au Journal Officiel, le gouvernement a décidé d'interdire l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

Après plusieurs controverses sur l'hydroxychloroquine, le gouvernement a tranché : il n'est désormais plus autorisé en France. Depuis quelques temps, ce médicament était au coeur de controverses notamment à cause de son efficacité. Prescrit uniquement à l'hôpital pour soigner les cas extrêmes de Covid-19, deux nouvelles études ont déclarées que celui-ci était inefficace. Suite à ses résultats, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait décidé de revoir les règles de prescription. Puis, l'OMS a choisi de suspendre les essais cliniques sur la chloroquine

Une suite d'événements qui a amené aujourd'hui le gouvernement français a abrogé le décret dérogatoire autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19hors essais cliniques. L'interdiction de ce médicament intervient à la suite d'un avis défavorable du Haut Conseil de la santé publique qui, mardi dernier, avait "recommandé de ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19".

La chloroquine, commercialisé sous le nom de Plaquénil en France, était d'ailleurs déjà interdit d'utilisation en ville pour traiter le virus. "La France a été marquée par des drames sanitaires liés au mésusage de certains médicaments"a  justifié le ministère de la Santé qui ne veut pas que cela se reproduise, d'autant plus que les risques liés à la prise d'hydroxychloroquine ont été pointé du doigt.

De son côté, l'Agence du médicament (ANSM) a annoncé avoir lancé une procédure de suspension « par précaution » des essais cliniques de l'hydroxychloroquine chez les patients atteints du coronavirus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche