Culture : Franck Riester annonce avoir débloqué 5 milliards d'euros d'aides depuis mars

Par Alexandre G. · Publié le 3 juillet 2020 à 12h04 · Mis à jour le 3 juillet 2020 à 12h04
Dans le but de faire face à la crise due à l'épidémie de coronavirus, le ministre de la culture Franck Riester a annoncé jeudi 2 juillet avoir mobilisé un peu plus de 5 milliards d'euros depuis le mois de mars. Les secteurs du spectacle vivant, de la musique, du livre, du cinéma et des médias sont concernés.

L'État sort les grands moyens pour porter secours à la culture. L'un des secteurs les plus durement touchés par la crise due à l'épidémie de coronavirus peut désormais compter sur les aides débloquées par le gouvernement pour surmonter l'épreuve. Au total, le ministre de la Culture Franck Riester annonce ce jeudi 2 juillet dans un communiqué avoir mobilisé environ 5 milliards d'euros depuis le mois de mars. 

Des aides essentielles, tant les différents secteurs culturels peinent à relever la tête après le dur coup asséné par l'épidémie. Pour l'heure, les multiples dispositifs de soutien de l'État comme l'activité partielle, le fonds de solidarité ou les prêts garantis par l'État et les exonérations de charges ont utilisé 2,9 milliards d'euros sur cette somme. 

Concrètement, comme il le souligne dans sa déclaration, "ces aides continueront de bénéficier pleinement aux secteurs de la culture les plus durablement touchés dans les mois à venir". Il poursuit en indiquant que "leur accès au fonds de solidarité a ainsi été élargi et étendu jusqu'au 31 décembre 2020".

Par secteur, ce sont pas moins de 706 millions d'euros qui ont été alloués en faveur du spectacle vivant et de la musique enregistrée, 391 millions d'euros pour aider les arts visuels et 525 millions d'euros pour soutenir le secteur du patrimoine et de l'architecture. Aussi, le secteur du livre a bénéficié de 217 millions d'euros d'aide, et 320 millions d'euros ont été destinés à secourir l'industrie du cinéma et de l'image animée. Les médias, quant à eux, ont profité de 985 millions d'euros d'aide, un peu plus que les 666 millions d'euros pour la presse. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche