Tourisme : le fonds de solidarité élargi et prolongé jusqu'à fin 2020

Par Alexandre G. · Publié le 14 mai 2020 à 14h44 · Mis à jour le 14 mai 2020 à 14h44
Ce jeudi 14 mai, le Premier ministre a précisé lors de l'annonce du plan de relance pour le secteur du tourisme que le fonds de solidarité "restera ouvert jusqu'à la fin de l'année 2020", avec un accès élargi à des entreprises plus importantes. L'aide versée pourra atteindre un montant maximal de 10 000 euros.

L'Etat vient en urgence au secours du tourisme. Alors que le joyau de l'économie française (8% du PIB) se retrouve paralysé depuis le début de la crise, le gouvernement a précisé ce jeudi 14 mai les grandes lignes de son plan de relance pour le secteur du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration. Parmi d'autres mesures d'accompagnement, le Premier ministre a annoncé que l'accès au fonds de solidarité serait non seulement prolongé "jusqu'à la fin de l'année 2020", mais aussi élargi aux entreprises "de plus grande taille" du secteur. 

Désormais, les entreprises qui ont "jusqu'à 20 salariés et 2 millions de chiffre d'affaire" pourront bénéficier de cette aide, avec un plafond maximal fixé à 10 000 euros. Dans le même temps, le dispositif d'aide exceptionnel initié par l'Etat dès le début du confinement sera prolongé spécifiquement pour les acteurs de ces secteurs jusqu'à la fin de l'année. Compte tenu des difficultés rencontrées par les entreprises du tourisme, qui restent pour le moment totalement paralysé, peu import le déconfinement, on imagine qu'il s'agit bien d'une "bonne nouvelle" pour ces dernières, comme le souligne le Premier ministre. 

Mais alors, c'est quoi le fonds de solidarité ? Un petit rappel qui fait pas de mal : le fonds de solidarité, c'est un fonds crée par l'Etat et les conseils régionaux, qui doit servir à prévenir les faillites et les arrêts brutaux d'activité. Principalement destiné aux très petites entreprises, aux micro-entrepreneurs ou aux indépendants et profession libérales, ce dispositif vient au secours des acteurs particulièrement touchés par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Avec un premier plafond fixé à 1500 euros, le gouvernement souhaite justement élargir son dispositif d'aide massif aux entreprises du tourisme, dont une grande partie risquerait de ne pas se relever sans cela. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche