Un plan de relance du tourisme bientôt présenté par la Commission Européenne

Par Manon C. · Publié le 12 mai 2020 à 17h34 · Mis à jour le 13 mai 2020 à 14h53
La Commission Européenne devrait adopter, le 13 mai, une série de mesures afin de sauver la saison estivale du secteur du tourisme.

La question des vacances d'été est dans l'esprit de nombreuses Françaises et Français, qui se demandent bien s'ils vont pouvoir partir à l'étranger, en juillet et en aout. Et avec les frontières fermées et le secteur du tourisme grandement touché par les mesures prises par les différents gouvernements, dans le cadre de l'épidémie de Coronavirus, rien n'est moins sûr. 

Pour trancher sur la question, la Commission Européenne devrait adopter, le 13 mai prochain, une série de mesures concernant les frontières, le tourisme et les transports, afin de tenter de sauver la saison estivale du tourisme. 

D'après une feuille de route interne qu’Euractiv a pu consulter, plusieurs sujets devraient être abordés par le collège de commissaires. Les sujets suivants pourraient, néanmoins, être modifiés par la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen. 

  • Communication sur le tourisme ;
  • Protocoles de santé et de sécurité pour les principaux lieux touristiques, y compris les hôtels et autres lieux d’hébergement ;
  • Orientations sur la reprise sûre et saine du transport de passagers ;
  • Orientations sur la levée des frontières intérieures ;
  • Communication sur l’évaluation de la mise en œuvre de la restriction temporaire des voyages non essentiels à destination de l’UE ;
  • Recommandation sur des bons de voyage fiables et avantageux comme alternative de remboursement.

Alors que le tourisme représente 10% du PIB de l'Union Européenne et que la pandémie actuelle pourrait bien faire perdre 400 milliards d'euros au secteur, il est plus que jamais l'heure de se pencher sur la question, afin de tenter d'endiguer les impacts sur le secteur. 

9 états membres (Italie, Grèce, Espagne, Portugal, France, Malte, Chypre, Bulgarie et Roumanie) ont ainsi demandé à la Commission de présenter un plan de relance du tourisme, afin d'instaurer des règles "homogènes" à tous les états. 

Selon Margrethe Vestager, la vice-présidente exécutive de la Commission, "Cet été n’est pas perdu."

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche