Le Conseil de Paris adopte un plan de 200 millions d'euros d'aides

Par Charlene S. · Photos par My B. · Publié le 18 mai 2020 à 17h32 · Mis à jour le 19 mai 2020 à 14h40
Le Conseil de Paris a adopté un plan de soutien pour les entreprises parisiennes et les acteurs culturels de la capitale en grande difficulté face à l'épidémie de coronavirus.

Fermetures des commerces, événements culturels annulés... L'épidémie de coronavirus n'a pas épargné les commerçants de la capitale, surtout pendant le confinement où ces lieux ont dû fermer leurs portes. Un manque à gagner qui se fait fortement ressentir chez tous ces acteurs économiques.Un musée sur dix risque d'ailleurs la fermeture définitive ! Alors pour aider ces entreprises parisiennes, la mairie de Paris a pris une série de mesures pour soutenir financièrement leurs activités.

Dans un premier temps, la maire de Paris Anne Hidalgo, a prévu un plan d'aide pour les commerçants et restaurateurs de la capitale. Un plan de relance qui comprend, entre autres, l'exonération des loyers des bailleurs commerciaux pendant une période de 6 mois. L'annulation des charges en ce qui concerne le droit de terrasse ou la redevance spéciale des déchets non ménagers fait également partie de ces mesures. Retrouvez en détails ce plan de soutien aux commerçants ici.

Un plan de soutien pour la culture 

Concernant les acteurs culturels, le Conseil de Paris a aussi adopté une série de mesures. Les cinémas, théâtres, salles de concert ou autres n'étant toujours pas autorisés à rouvrir, le secteur culturel se trouve touché de plein fouet par la crise sanitaire. La ville de Paris prévoit donc un mois de la culture en août durant lequel des commandes passées à des auteurs seront présentés au public pour favoriser la création dans le domaine de la musique, du spectacle vivant et des arts visuels

Le Conseil de Paris a également voté pour ajouter 500 000 euros au fond de secours dans le secteur de la musique géré par le Centre National de la Musique. Même initiative pour le fond d'urgence du spectacle vivant qui va être complété de 700 000 euros et 50 000 euros seront destinés pour la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques. Au total, le plan de relance va coûter 200 millions d'euros. Par ailleurs, la Nuit Blanche, qui doit normalement avoir lieu en automne, est maintenue. Enfin, la ville de Paris a promis d'être "attentive au secteur du cinéma" et apporter son soutien aux salles de cinémas indépendantes qui en auront besoin selon leur cas. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche