Coronavirus : Biarritz, Quiberon, Anglet... ces villes qui ferment temporairement leurs plages

Par Caroline J. · Publié le 31 juillet 2020 à 10h02 · Mis à jour le 31 juillet 2020 à 10h03
En raison de la circulation encore active du coronavirus sur le territoire, plusieurs maires de France ont pris la décision de fermer leurs plages la nuit ou bien lors des marées hautes. Quiberon, Les Sables-d’Olonne ou encore Biarritz… on fait le point sur ces villes qui ont choisi de fermer temporairement leurs plages au public.

A l’heure du fameux grand chassé-croisé entre les « juillettistes » et les « aoûtiens », les Français sont nombreux à avoir fait le choix de rester dans le pays pour leurs vacances estivales. Bretagne, côte basque, sud-est de la France ou encore Corse… les plages françaises sont prises d’assaut.

Et alors que le coronavirus circule encore activement sur le territoire, certains maires ont décidé de mettre en place des mesures restrictives pour limiter les nouvelles contaminations au Covid-19. Certains élus optent par exemple pour l'obligation du port du masque en extérieur, comme dans les villes de Concarneau, Saint-Malo ou encore Bayonne.

D’autres vont encore plus loin en décidant d’interdire, temporairement, l’accès à leurs plages. C’est notamment le cas de la ville de Quiberon, dans le Morbihan. "Ce que nous constatons, c'est que tous les cas positifs sur la commune sont des jeunes de 18 à 25 ans. Ils sont liés à des regroupements de plus de dix personnes qui se rejoignent tardivement la nuit sur la Grande Plage. Nous sommes contraints de devoir interdire ces regroupements. Notre souhait, c'est de protéger nos touristes, et de passer un message fort envers une certaine population qui ne prend pas les précautions nécessaires" a fait savoir Gildas Quendo, premier adjoint au maire de Quiberon à France Bleu. La ville a donc pris un arrêté municipal interdisant l’accès aux plages de la ville de 21h à 7h. Une mesure en vigueur depuis le 26 juillet dernier.

En Vendée, le maire des Sables-d’Olonne a lui aussi pris la décision d’imposer des restrictions d’accès à ses plages. Les plages urbaines de la station balnéaire des Sables-d’Olonne seront donc interdites trois heures par jour, entre le 1er et le 7 août 2020, c'est-à-dire pendant les marées hautes.

Le maire a confié prendre ces mesures de précaution sanitaire "parce que les circonstances locales aux Sables-d'Olonne font qu'à marée haute, la plage urbaine est très rétrécie". "Il n'y a presque plus de plage lorsque les coefficients dépassent 70, 75. On n'est plus en mesure, quand la marée est haute sur la grande plage urbaine, de pouvoir garantir les distances de précaution sanitaire", a-t-il rajouté.

Enfin, sur la côte basque, les maires de Biarritz et d'Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, ont fait savoir que l'accès aux plages sera interdit au public la nuit. Ainsi, à compter du mardi 4 août, les plages de Biarritz seront fermées de 22h00 à 6h00. Même chose pour la ville d’Anglet qui a indiqué que les plages angloyes seront interdites d'accès, à partir du mardi 4 août et jusqu'au 31 août, de 22h à 6h. « Il s'agit d'éviter les rassemblements spontanés et festifs sur le sable et de lutter de la sorte contre le risque de propagation du virus du Covid-19 » a tenu à préciser la ville basque.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche