Coronavirus : Quels critères pour un reconfinement ?

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 11 septembre 2020 à 11h23 · Mis à jour le 12 septembre 2020 à 15h36
Alors qu'en France l'épidémie de coronavirus reprend du terrain, l'ombre d'un nouveau confinement semble planer notamment au sein des grandes métropoles. Alors quels critères pourraient conduire à un reconfinement local sur le territoire français ?

Avec la hausse des indicateurs en France, l'épidémie de Coronavirus connait un rebond. Alors les mesures se multiplient avec notamment l'obligation du port du masque dans des zones extérieures mais aussi au sein des entreprises. Une situation sur laquelle semble planer l'ombre d'un reconfinement du moins à l'échelle locale. 

Par ailleurs en France, une vingtaine de villes font l'objet d'un plan spécifique de reconfinement. Parmi les décisions que les préfets sont en mesure de prendre, on compte la fermeture provisoire des établissements accueillant du public dont les cafés, les restaurants et les bars, l'interdiction de circulation des personnes et véhicules, l'interdiction d'accès aux transports au communs, la limite des 100km ou encore la fermeture des marchés. 

Alors quels critères pourraient conduire à un reconfinement ? Selon les 4 scénarios envisagés par le gouvernement Castex, des mesures à échelle locale seraient privilégiées afin de reprendre le contrôle sur l'épidémie. Parmi les indicateurs à surveiller, se trouve le taux d'incidence. À partir de 10 cas pour 100 000 personnes, le seuil de vigilance est franchi. À partir de 50, on passe le seuil d'alerte. 

Pendant le confinement, à l'échelle nationale, le taux d'incidence avait atteint son plus haut point le 3 avril 2020 avec une incidence à 51. À l'issu du confinement il était à 7,49. Un autre indicateur qui avait par ailleurs donné le feu vert au déconfinement était le taux de reproduction soit le nombre de personnes contaminées par un individu porteur du virus. Au 17 mars 2020, date du confinement, il est estimé entre 1,97 et 2,01 et aurait été supérieur à 3 avant cette mesure. À l'heure du déconfinement il se situait entre 0,71 et 0,76. L'indicateur est au vert en dessous de 1. Mais le critère déterminant demeure le taux d'occupation des hôpitaux qui étaient surchargés lors de la première vague. 

Pour suivre les indicateurs chaque jour : 

Carte de France Covid le 27 septembre : 34 départements vigilance modérée, 58 en élevéeCarte de France Covid le 27 septembre : 34 départements vigilance modérée, 58 en élevéeCarte de France Covid le 27 septembre : 34 départements vigilance modérée, 58 en élevéeCarte de France Covid le 27 septembre : 34 départements vigilance modérée, 58 en élevée Carte de France des zones de vigilances le 18 août, 28 départements en situation de vulnérabilité
On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. De plus en plus de département redeviennent des zones de vigilance du fait de la circulation active du virus. Ce mardi 18 août 2020, 28 départements sont en situation de vulnérabilité. La totalité de l'Île de France est désormais concernée.

Informations pratiques

Tarifs
Gratuit

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche