Coronavirus : au Maroc, l'état d'urgence est prolongé

Par Caroline J. · Publié le 10 septembre 2020 à 10h56 · Mis à jour le 10 septembre 2020 à 10h56
Face au nombre de nouveaux cas de Covid-19 au Maroc, les autorités du pays ont décidé de prolonger d’un mois l’état d’urgence. On fait le point sur la situation.

L’état d’urgence au Maroc devait se terminer le 10 septembre. Face aux nouveaux cas de Coronavirus identifiés dans le pays, le gouvernement a annoncé, le 9 septembre, la prolongation d’un mois de l’état d’urgence, soit jusqu’au 10 octobre prochain.

"Aujourd’hui, le conseil du gouvernement a approuvé un projet de décret prolongeant la durée de validité de l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national pour lutter contre le Covid-19", a ainsi déclaré le Premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani dans un message posté sur son Twitter.

Avec la prolongation de cet état d’urgence, le gouvernement du pays compte poursuivre sa lutte contre la pandémie de Covid-19 et adopter de nouvelles mesures.

Dernièrement, la ville de Casablanca a été verrouillée avec la mise en place de contrôles de déplacements et d’un couvre-feu nocturne. Tous les établissements scolaires (primaires, collèges, lycées et universités) de la ville sont également fermés.

"Nous risquons d’être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s’imposent, sinon la situation risque d’être incontrôlable dans les jours à venir", avait ainsi annoncé le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, dimanche soir afin de justifier les restrictions prises dans la capitale économique du pays.

On rappelle que, depuis le début de l’épidémie, 75 721 personnes infectées et 1 427 décès ont officiellement été recensés dans le pays qui compte 35 millions d’habitants.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche