Les Soldes d'hiver 2021 prolongés jusqu'au début du mois de mars

Par Laurent P., Julie M., Cécile D. · Publié le 12 février 2021 à 19h06 · Mis à jour le 12 février 2021 à 19h07
Suite à une demande des commerçants, le ministre délégué aux PME Alain Griset a annoncé prolonger les soldes d'hiver de deux semaines, soit jusqu'au 2 mars 2021. L'objectif ? "Compenser le contrecoup du couvre-feu à 18 heures en permettant aux clients d'étaler leurs achats", comme l'explique le ministre.

Les deux confinements ont définitivement laissé des marques sur l'économie : les commerçants peinent à faire entrer de l'argent dans les caisses. Après le Black Friday, c'est au tour des soldes d'hiver de s'être vu reportées jusqu'à la mi-février, crise sanitaire oblige. Mais bonne nouvelle : le ministre délégué aux PME, Alain Griset, a annoncé à l'AFP ce vendredi 12 février que celles-ci étaient prolongées de deux semaines, et se termineraient donc le 2 mars. L'idée derrière ces deux semaines supplémentaires de rabais : "compenser le contrecoup du couvre-feu à 18 heures en permettant aux clients d'étaler leurs achats", explique-t-il. Une prolongation qui doit aussi permettre aux boutiques "de vendre leurs stocks". 

Début décembre 2020, Alain Griset, ministre délégué aux PME, annonçait accepter de reporter les dates de ces soldes, les faisant commencer le 20 janvier 2021 pour se terminer le 16 février 2021. C'est au micro de Sud Radio que le ministre avait fait cette annonce, expliquant que, comme pour la question du Black Friday, il s'était entretenu avec les commerçants et les associations de consommateurs. « Les avis sont divergents, assurait à ce moment-là le ministre. Cependant, il a fait son choixEn réalité, je pense qu’aujourd’hui il est utile de reporter, et donc les soldes commenceront le 20 janvier. ».

Pour les commerçants, ce report des soldes sonne comme une bouffée d'air frais. Plusieurs fédérations de commerces indépendants avaient demandé au gouvernement de retarder le début des promotions d'hiver, afin « d’assurer l’écoulement des stocks de la collection Automne/Hiver 2021 », « de préserver leur trésorerie » et de « contribuer au maintien de l’emploi ». Ouest France rapporte également que cet acte n'est pas inhabituel. « L’expérience du décalage de trois semaines des soldes d’été 2020 a prouvé que cette solution était efficace », rappelle la Fédération nationale de l'Habillement.

Mais ces soldes auront tout de même mis quelques embûches à certains commerces, en particulier depuis fin janvier en raison de la fermeture des centres commerciaux et des grands magasins de plus de 200 000 m2. Seul espoir pour eux, internet, pour proposer leurs promotions.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche