Reconfinement : à l’université, cours en ligne et travaux pratiques en présentiel

Par Caroline J. · Publié le 29 octobre 2020 à 19h40 · Mis à jour le 29 octobre 2020 à 19h43
Suite à la nouvelle allocution de Jean Castex ce 29 octobre, les universités devront fermer leurs portes en raison de la mise en place d'un reconfinement national, applicable dans la nuit de jeudi à vendredi. Ainsi, les cours devront être assurés en ligne. Toutefois, « seuls les travaux pratiques et enseignement professionnel nécessitant du matériel spécialisé pourront se poursuivre en présentiel », a précisé le Premier ministre.

Face à la propagation du Coronavirus dans le pays, le gouvernement a pris plusieurs nouvelles mesures sanitaires depuis la rentrée, comme l'instauration d'un couvre-feu dans 54 départements de l'hexagone. Ce mercredi 28 octobre 2020, Emmanuel Macron a une nouvelle fois pris la parole et annoncé de nouvelles restrictions. Alors qu'un durcissement du couvre-feu était au départ envisagé, un reconfinement national a finalement été décrété par le président de la République. Il entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi et devrait le rester jusqu'au 1er décembre. 

Mais alors, les écoles pourront-elles rester ouvertes ? Oui. C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron. "Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés [...] Nos enfants ne sauraient être durablement privés d'éducation, de contact avec le système scolaire" a ainsi indiqué le chef de l'Etat. La rentrée scolaire aura donc bien lieu ce 2 novembre 2020 pour les plus jeunes avec un protocole sanitaire renforcé

Et les universités alors ? "Les facultés et les établissements d'enseignement supérieur devront à l'inverse fermer leurs portes" a expliqué le président de la République. 

Le 29 octobre, lors d'une nouvelle conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex en a dit plus sur ce sujet. Ainsi, "dans les universités et dans tous les établissements du supérieur, les cours devront être assurés en ligne. Seuls les travaux pratiques et enseignements professionnels nécessitant du matériel spécialisé pourront se poursuivre en présentiel". 

Concernant les examens et concours, ils pourront avoir lieu mais avec un protocole renforcé. Enfin, les « bibliothèques seront ouvertes sur rendez-vous et dans le respect d’une jauge ». Quant aux activités de recherche, elles devront se poursuivre en télétravail quand cela est possible. Notez aussi que les restaurant universitaires seront ouverts mais uniquement pour des repas à emporter. 

On rappelle que certains avaient déjà anticipé ce reconfinement général, à l'instar de l’université d’Aix-Marseille. « La majorité de nos étudiants ne sont déjà plus sur le campus », affirme Éric Berton, son président, dans les colonnes du Figaro Étudiant.  « Nous avons anticipé depuis que nous sommes en zone rouge. La plupart de nos grandes promotions en licence sont en distanciel et seuls les élèves en fracture numérique, en TD ou ceux qui ont besoin d’une remise en niveau sont présents », confie-t-il.

Selon des chiffres communiqués par Santé publique France fin septembre, un tiers des nouveaux foyers de contamination se formerait en milieu scolaire et universitaire. Le 30 septembre dernier, Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, déclarait pourtant sur Europe 1 qu'il n'y aurait "pas de fermeture généralisée des universités". 

Mais, depuis, les choses ont changé et la jauge dans les universités avait notamment été réduite de moitié afin de freiner la propagation du virus. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche