Coronavirus : quatre nouvelles grandes villes placées en alerte maximale dès samedi

Par Caroline J. · Publié le 8 octobre 2020 à 19h02 · Mis à jour le 8 octobre 2020 à 19h27
Les villes de Lille, Lyon, Saint-Étienne et Grenoble basculent à leur tour en alerte maximale. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran ce 8 octobre 2020, lors de son point presse hebdomadaire. Par conséquent, de nouvelles mesures restrictives seront mises en place dans ces quatre métropoles dès samedi matin.

Après Paris et Marseille, d’autres grandes villes en France basculent à leur tour en alerte maximale. Elles sont plus précisément quatre. Il s'agit des métropoles de Lille, Lyon, Saint-Étienne et Grenoble. Tout comme pour la capitale et la Cité phocéenne, des mesures restrictives vont être mises en place, dès le samedi 10 octobre au matin, afin de freiner l'épidémie de Coronavirus dans ces zones. Alors, quelles mesures ? "Certaines mesures sont automatiques comme la fermeture des bars et le protocole renforcé dans les restaurants" a fait savoir Olivier Véran,.

Par ailleurs, lors de son point presse du 8 octobre, le ministre de la Santé a également indiqué que deux autres villes de l'hexagone seront placées en zone d'alerte renforcée, là aussi dès samedi matin. Il s'agit des villes de Dijon et de Clermont-Ferrand

"La situation s'est dégradée dans plusieurs métropoles. Dijon, Clermont-Ferrand passent en zone d'alerte renforcée dès samedi matin. Lille, Grenoble, Lyon et Saint-Etienne passent en zone d'alerte maximale dès samedi matin", a ainsi annoncé le ministre, avant d'ajouter que les villes de "Toulouse et Montpellier sont en observation et risquent de passer en zone d'alerte maximale dès lundi". 

Enfin, Olivier Véran a indiqué une amélioration sensible concernant les métropoles de Bordeaux, Marseille, Nice et Rennes. "Il y a aussi des signes d'améliorations. La Nièvre et le Morbihan quittent les départements classés en zone d'alerte. Une inflexion positive est par ailleurs constatée à Nice, Bordeaux, Rennes et Aix-Marseille", s'est ainsi félicité Olivier Véran.

Lors de son interview télévisée, le 7 octobre au soir, Emmanuel Macron avait évoqué un renforcement des mesures sanitaires dans plusieurs grandes villes de France. « Dans les endroits où ça circule trop vite, en particulier où ça circule beaucoup chez les personnes âgées, et où l’on voit de plus en plus de lits occupés aux urgences, on doit aller vers plus de restrictions » avait ainsi confié le président de la République. 

Toujours dans cette interview, le chef de l'État avait cependant exclu une nouvelle limitation des déplacements alors que doivent prochainement débuter les vacances de Toussaint. "La stratégie qu’on a retenue n’est pas celle-ci, elle est de responsabiliser nos citoyens : nous ne sommes pas, et nous ne serons pas pour plusieurs mois dans un temps normal", avait-il assuré. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche